En naviguant sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies. En savoir plus

La route

Dans cette thématique des cours de code, vous trouverez comment adapter votre conduite selon les conditions sur la route : intempéries, conduite de nuit, conduite sur autoroute, traversée de zones dangereuses…

conduire la nuit

Les feux à utiliser en cas de mauvaise visibilité sur la route ou d’intempéries

Quand on conduit, 90% des informations nécessaires à la sécurité passent par la vue. C’est pourquoi, lorsque la visibilité est réduite, le taux d’accident augmente. Pour limiter les collisions et assurer à chaque usager de bien voir les autres et d’être bien vu, le code de la route réglemente l’utilisation des feux de voiture.

Feux de pluie

Les feux à allumer en cas de pluie sont par défaut les feux de croisement. En cas de visibilité très réduite, il est possible d’allumer également les feux de brouillard avant.

Phares de neige

Les phares à utiliser en cas de neige sont également les feux de croisement en premier lieu. Si la visibilité est très mauvaise, il est possible d’allumer ses feux de brouillard avant et arrière en complément.

Feux de brouillard

Comme leur nom l’indique, vous pouvez activer les feux de brouillard avant et arrière en cas de brume épaisse, en complément des feux de croisement. Cependant, il est interdit d’allumer les feux de route, qui auraient pour effet de créer un “mur blanc”, rendant la visibilité encore plus mauvaise.

conduite brouillard

Feux de nuit

Les feux à allumer la nuit dépendent de l’éclairage de la situation. Sur chaussée éclairée, les feux de croisement suffisent. En revanche, lorsque la chaussée n’est pas ou pas suffisamment éclairée, les feux de route s’imposent. Pensez tout de même à repasser en feux de croisement lorsque vous croisez d’autres usagers, pour ne pas les éblouir.

L’aquaplaning en cas de pluie

L’aquaplaning, ou aquaplanage, est un phénomène très dangereux. Il peut survenir par temps de pluie, lorsque la route est mouillée et que la pellicule d’eau qui se trouve sur la chaussée empêche les pneus de bien y adhérer. Cela peut entraîner la perte de contrôle et le glissement du véhicule sur la chaussée.

C’est pourquoi il est important d’adapter sa conduite en temps de pluie, réduire sa vitesse et ne pas freiner brusquement, de manière à limiter la vitesse du véhicule tout en douceur. Il convient aussi de rouler avec des pneus en bon état et suffisamment gonflés.