Lepermislibre annonce son projet d’introduction en bourse sur Euronext Growth® Paris

En savoir plus
  • Code
  • Permis
  • Assurance
  • CPF
Je m'inscris

Les questions de vérifications intérieures au permis

Vous êtes peut-être un conducteur hors pair, mais connaissez-vous votre véhicule ? Les questions de vérifications au permis vous testent sur ce sujet. Depuis janvier 2018, le thème de ces interrogations a été légèrement modifié. Désormais les questions portent sur les vérifications intérieures ou extérieures, la sécurité routière et les premiers secours.

SOMMAIRE

Découvrez avec Séverine, enseignante lepermislibre, les nouvelles vérifications intérieures du permis de conduire

Pourquoi de nouvelles questions de vérifications intérieures au permis de conduire ?

La réorganisation de l’épreuve

La première question que vous vous posez est : pourquoi une nouvelle organisation de l’interrogation sur les vérifications intérieures et extérieures ? En effet, les questions ont longtemps porté sur les contrôles internes et externes du véhicule uniquement mais ce n’est désormais plus le cas. L’examinateur choisira entre ces deux options et vous testera sur deux nouveaux thèmes.  

Depuis le 1er janvier 2018, lors de l’épreuve pratique du permis, on vous posera :

Je souhaite être rappelé

Votre permis de conduire à 799€ !

Je m’inscris

Renforcer la sécurité routière

Cette réforme est apparue dans l’optique de renforcer la sécurité routière et limiter le risque d’accident. L’idée est de sensibiliser les conducteurs à ces thématiques également importantes pour tout automobiliste. Vous serez ainsi interrogé sur les premiers secours et la sécurité routière en plus. Chaque thème vous rapporte 1 point. Bien sûr, nous sommes là pour vous préparer au mieux afin que vous en totalisiez un maximum !

Les vérifications intérieures : une pratique essentielle

C’est dans cette optique de sécurité routière que sont pensées les questions de vérifications intérieures. À travers elles, l’examinateur teste votre connaissance du véhicule. Ainsi, vous prouverez que vous êtes capable de comprendre les avertissements s’affichant sur votre tableau de bord comme les voyants d’alerte : voyant de batterie, voyant de pression d’huile moteur, etc. Cela vous permettra de bien réagir en fonction des situations auxquelles vous serez confronté au volant. Car maîtriser sa conduite est une chose, mais connaître son véhicule en est une autre. En comprenant les avertissements et le fonctionnement de base de la voiture, vous augmentez votre sécurité et votre confort !

Verifications interieures permis de conduire
Les vérifications intérieures, une étape clé de l’examen du permis de conduire

Les vérifications intérieures : déroulement et sujets de l’interrogation   

Quand se déroule le test ?

En général, les candidats sont interrogés sur les vérifications intérieures au permis de conduire après ou au moment des manoeuvres (stationnement ou marche arrière). L’examinateur vous posera alors les trois fameuses questions.

Pour une question de partialité et de hasard, elles sont choisies en fonction du kilométrage de la voiture. L’examinateur relèvera les deux derniers chiffres du compteur kilométrique pour tirer une question entre 1 et 100. Même si la quantité de questions peut sembler impressionnante, ne vous y laissez pas prendre. Car suite à votre formation, vous pourrez répondre juste à toutes les questions.

Que dois-je savoir sur les vérifications intérieures ?

Ce passage de l’épreuve concerne le réglage des dispositifs à l’intérieur de l’habitacle. On peut vous demander d’activer les essuie-glaces, de régler les rétroviseurs ou de montrer la commande permettant d’allumer les feux de route, les feux de croisement… Dans tous les cas, vous aurez vu toutes les manipulations à faire et les choses à savoir avec votre enseignant Lepermislibre !

Sur votre espace personnel Lepermislibre, vous pouvez réviser toutes les questions de vérifications intérieures/extérieures, de premiers secours et de sécurité routière pour vous préparer au permis de conduire.

Les questions officielles de vérifications intérieures

1. Effectuez un appel lumineux.

Tirez la commande des feux vers vous ou passez plusieurs fois de suite des feux de croisement aux feux de route et inversement.

2. Vérifiez la présence du certificat d’immatriculation du véhicule (carte grise).

Il faut simplement montrer la carte grise à l’inspecteur. Demandez à votre enseignant où elle se trouve avant l’examen (boîte à gants, porte avant gauche/droite etc.)

3. Actionnez la commande du clignotant droit et montrez le voyant correspondant sur le tableau de bord.

Rien de plus à faire que d’actionner le clignotant droit, et de montrer le voyant vert correspondant sur le tableau de bord !

4. Que vous indique un voyant de couleur verte ?

Cela correspond au fonctionnement des feux de position, de croisement, des clignotants, ou de brouillard avant.

5. Actionnez la commande du clignotant gauche et montrez le voyant correspondant sur le tableau de bord.

Il suffit d’actionner le clignotant gauche, et de montrer à l’inspecteur le voyant vert correspondant sur le tableau de bord.

6. Mettez le système de chauffage sur la position « air froid »

La manipulation est très simple : il suffit de tourner la manette rotative permettant de régler la température de l’air du côté bleu.

7. Montrez comment régler la hauteur de l’appui-tête du siège conducteur.

Faire monter et descendre l’appuie-tête du siège conducteur (appuyer éventuellement sur le bouton de blocage).

8. Montrer l’emplacement du dispositif de réglage intérieur des blocs optiques.

Une molette permet de corriger la hauteur du faisceau (des feux). Elle se règle surtout en fonction de la charge du véhicule : plus la charge est importante à l’arrière, plus il faut abaisser les feux de manière à ne pas éblouir les autres usagers de la route. Voilà à quoi ressemble la molette de réglage, elle se trouve généralement près du volant.

9. Montrer ou indiquer où se trouve la boîte à fusibles.

La boîte à fusibles se trouve généralement en bas à gauche du volant (sous la planche de direction). Elle n’est plus visible sur les véhicules récents : demandez des conseils à votre moniteur sur son positionnement à l’intérieur de la planche de bord pour ne pas avoir de surprise le jour du permis.

10. Allumez les feux de croisement et montrez le voyant correspondant sur le tableau de bord.

Il suffit de tourner la manette à gauche du volant jusqu’au symbole correspondant aux feux de croisement, et de montrer le symbole suivant sur le tableau de bord. Dans la plupart des véhicules, les feux sont actionnés depuis les commandes du volant. Distinguer le symbole parmi ceux qui peuvent s’afficher sur le tableau de bord.

11. Vérifiez la présence du constat amiable.

Ce document n’est pas obligatoire, cependant, il est vivement conseillé de l’avoir constamment à bord du véhicule en cas d’accident. En effet, il permet aux conducteurs impliqués dans un cas d’accident de décrire les faits pour que l’assurance établisse les responsabilités de chacun. Comme pour la carte grise et l’assurance du véhicule, demandez à votre enseignant avant l’examen, où se trouve ce document.

12. Montrez sur le tableau de bord l’indicateur permettant de contrôler le niveau de carburant.

Le voyant s’allume seulement lorsque le niveau de carburant devient faible. Si vous tombez sur cette question alors que le niveau de carburant n’est pas faible, il suffit de couper le moteur et de le rallumer en tournant la clé pour que celui-ci s’allume quelques secondes.

13. Montrez la commande des feux de détresse.

Les feux de détresse sont à utiliser uniquement en cas d’urgence. Voici quelques exemples de situation : panne, arrêt sur la bande d’arrêt d’urgence, ralentissement brutal ou bouchon (pour les derniers de la file), accident. La commande fonctionne même lorsque le contact est coupé sur les voitures récentes.

14. Actionnez la commande de dégivrage de la lunette arrière et montrez le voyant ou le repère indiquant son fonctionnement.

Repérez la commande concernée et montrez le symbole à l’inspecteur.

15. Montrez sur le tableau de bord le voyant signalant la mauvaise fermeture d’une portière.

Il s’agit du voyant rouge représentant une voiture aux portières ouvertes. Le symbole est rouge sur le tableau de bord car il annonce un danger, le port de la ceinture est obligatoire. Mettez le contact, et ouvrez votre portière. Le voyant s’allumera.

16. Faites fonctionner le lave-glace avant du véhicule.

Tirer la manette vers vous, quand vous la relâcherez elle se remettra dans sa position initiale.

17. Montrez sur le tableau de bord, le témoin d’alerte signalant une pression insuffisante d’huile dans le moteur.

Mettez le contact. Des voyants s’allument puis s’éteigne après plusieurs secondes. Montrer celui qui ressemble à une burette d’huile (ou lampe d’Aladin pour ceux à qui cette référence parle). Si vous n’avez pas le temps de le montrer la première fois, vous pouvez couper le contact et le rallumer.

18. Faites fonctionner l’essuie-glace arrière du véhicule.

Tourner d’un cran le haut de la manette de droite, et remettez la dans sa position initiale pour l’arrêter.

19. Montrez où se situe la commande de réglage de hauteur du volant.

Elle se situe sous la colonne de direction, au centre ou à gauche.

20. Faites fonctionner le lave-glace arrière du véhicule.

Tourner de deux crans vers le haut de la manette, et remettez-la dans sa position initiale pour l’arrêter.

21. Montrez tous les volets d’aération permettant de diriger l’air arrivant dans l’habitacle.

Les volets se situent à gauche, au milieu et à droite de la planche de bord. Les volets d’aération sont inclinables et refermables, ce qui les différencies des buses qui elles sont fixes.

22. Mettez le système de ventilation sur la position permettant le désembuage du pare-brise.

Dirigez l’air vers le pare-brise. Réglez la vitesse du ventilateur d’air (la commande avec les chiffres) et mettre la commande de chauffage sur air chaud (mettre devant le symbole rouge).

23. Montrez sur le tableau de bord le témoin d’alerte signalant un défaut ou une insuffisance de charge de la batterie.

Mettez le contact. Des voyants s’allument puis s’éteignent après plusieurs secondes. Montrez celui qui ressemble à une batterie (avec les symboles + et -). Si vous n’avez pas le temps de le montrer la première fois, vous pouvez couper le contact et le rallumer.

24. Montrez sur le tableau de bord le témoin d’alerte avertissant du serrage du frein à main.

Mettez le contact. Des voyants s’allument. Montrez le voyant du serrage du frein à main. Le voyant est soit un symbole attention ou un P encerclé. Il est souvent accompagné d’un témoin « STOP ».

25. Montrez sur le tableau de bord le témoin d’alerte signalant un niveau insuffisant du liquide de frein.

Mettez le contact. Des voyants s’allument. Souvent le voyant est le même que celui du frein à main.

26. Que vous indique l’allumage d’un voyant de couleur rouge lorsque le véhicule roule ?

Une anomalie de fonctionnement ou un danger. Quand un tel voyant s’allume il impose l’arrêt absolu ou réaction immédiate.

27. Montrez la commande permettant de régler la vitesse du ventilateur d’air.

Il faut remontrer la commande avec les chiffres de 1 à 4 généralement et contenant le symbole d’aération.

28. Montrez l’emplacement des coussins gonflables de sécurité (airbags) dans la voiture.

Sur le volant et sur la planche de bord, devant le passager avant. Certains véhicules sont équipés d’airbags sur les montants latéraux ou dans les sièges.

29. Faites fonctionner les essuie-glaces avant du véhicule.

Actionnez la manette vers le bas. Pour couper, remontez la manette.

30. Montrez où se situe la commande de réglage de l’inclinaison du dossier du siège du conducteur.

Elle est située sur l’angle droit ou gauche du siège.

31. Que vous indique un voyant de couleur orange ?

Un élément important, mais non dangereux (feux de brouillard arrière, dégivrage de la lunette arrière…).

32. Montrez sur le tableau de bord le témoin d’alerte ou la zone rouge de l’indicateur de température signalant une température élevée du liquide de refroidissement.

Montrez la zone rouge de la jauge et le voyant en dessous qui s’allume si la zone est atteinte. Il se peut aussi que sur le tableau de bord, le logo de la température s’allume.

33. Allumez les feux de position et montrez le voyant correspondant sur le tableau de bord.

Tournez le haut de la manette d’un cran. La flèche doit être en face du symbole du feu de position. Vous verrez un voyant s’allumer sur le tableau de bord. Sur certains véhicules, il n’y a pas de voyant correspondant, seul le tableau de bord s’illumine. Les symboles des feux de position sur le tableau de bord.

34. Actionnez la commande des feux de détresse et montrez le voyant correspondant sur le tableau de bord.

Appuyez sur le bouton des feux de détresse. Montrez le bouton qui clignote ainsi que le symbole vert des clignotants sur le tableau de bord.

35. Allumez le(s) feu(x) de brouillard arrière et montrez le voyant correspondant sur le tableau de bord.

Tournez le haut de la manette de deux crans pour actionner les feux de croisement. Ensuite tournez la bague du bas de la manette d’un cran vers le bas. Normalement les feux de brouillard avant se déclencheront également. Montrez le voyant orange correspondant au feu de brouillard arrière sur le tableau de bord.

36. Allumez les feux de brouillard avant et montrez le voyant correspondant sur le tableau de bord.

Tournez le haut de la manette de deux crans pour actionner les feux de croisement. Ensuite tournez la bague du bas de la manette d’un cran vers le haut. Montrez le voyant vert correspondant au feu de brouillard avant sur le tableau de bord.

37. Mettez la commande du chauffage sur « air chaud ».

Tourner la manette la plus à droite sur la zone de couleur rouge (air chaud).

38. Ouvrez ou fermez la vitre latérale côté conducteur.

Actionnez le bouton correspondant à l’ouverture et fermetures des vitres de gauche. Ne pas toucher au bouton de droite, qui correspondent à la vitre côté passager.

39. Actionnez la commande intérieure de fermeture centralisée des portes du véhicule.

Appuyer sur le bouton avec un symbole de cadenas fermé. Il se situe soit près des volets d’aération du milieu, soit plus bas près du levier de vitesse. Sur certaines voitures, il s’allume quand il est activé. Vous pourrez appuyer dessus pour le désactiver ensuite.

40. Montrez sur le tableau de bord, le voyant d’alerte de niveau minimum de carburant.

Montrez la zone rouge de la jauge et le voyant en dessous qui s’allume si la zone est atteinte. Il se peut aussi que sur le tableau de bord, il y ai le logo de la pompe à essence qui s’allume.

41. Montrez l’emplacement de toutes les buses d’aération sur le tableau de bord du véhicule.

Situez les buses sur le tableau de bord le long du pare-brise (pour le désembuage du pare-brise) et de chaque côté du tableau de bord (pour le désembuage des vitres).Elles sont fixes, à l’inverse des volets qui eux peuvent être fermés ou orientés.

42. Mettez le rétroviseur en position « nuit ».

Tirez sur le bouton situé sous le rétroviseur. Ensuite, repoussez-le en position jour.

43. Montrez, sans l’actionner, la commande de l’avertisseur sonore.

L’avertisseur sonore (klaxon) se situe généralement sur le volant, repérable avec le logo en forme de trompette. Il faudra montrer les 2 logos : à droite et à gauche. Sur certaines voitures, le klaxon se situe au bout de la manette de gauche (la manette des feux).

44. De quelle couleur est le voyant qui indique au conducteur que le feu de brouillard arrière est allumé ? Quand l’utilisez-vous?

Le voyant est orange. Il est à utiliser par temps de brouillard et de chute de neige.

45. Montrez la commande permettant de diriger l’air arrivant dans l’habitacle vers le pare-brise.

Il faut montrer la commande qui dirige l’air.

46. Allumez les feux de route et montrez le voyant correspondant sur le tableau de bord.

Tirez-la manette en direction du tableau de bord. Vous verrez un voyant bleu s’allumer sur le tableau de bord. Montrez le à l’inspecteur.

47. Que vous indique le voyant de couleur bleue ?

Le fonctionnement des feux de route.

48. Indiquez, sur le tableau de bord, le voyant signalant l’absence de bouclage de la ceinture de sécurité conducteur.

Mettez le contact, et détacher votre ceinture. Le voyant s’allumera. N’oubliez pas ensuite, si vous reprenez la route directement, de vous rattacher.

49. Vérifiez la présence de l’attestation d’assurance du véhicule et de sa vignette sur le pare-brise.

Montrez la vignette qui se trouve sur le pare-brise, ainsi que l’attestation. Avant l’examen, en leçon, demandez à votre moniteur où il la range. Le certificat d’assurance est placé sur le pare-brise, en bas à droite. Voici cette vignette : l’attestation d’assurance est normalement placée avec les autres documents à posséder, dans la portière conducteur.

50. Manipulez le pare-soleil réservé au conducteur de façon à l’orienter du côté de la portière avant gauche et le remettre en position normale.

Dégrafez le pare-soleil et orientez-le du côté de la portière avant gauche. Ensuite, remettez-le en position normale.

Articles similaires

Les questions sur les premiers secours au permis de conduire sont une nouveauté depuis janvier 2018. On vous explique en quoi elles consistent !

Premiers secours au permis de conduire : quelles sont les questions ?  

Les questions de vérifications extérieures du permis de conduire ont été changées depuis janvier 2018. On vous explique tout sur ces nouveautés !

Les questions de vérifications extérieures au permis