C'est l'heure
du goûter !

Chez lepermislibre, on ne fonctionne pas à l'essence mais... aux cookies ! Ils permettent d'améliorer votre expérience et mieux comprendre votre usage du site. Pas de panique 💛, vous pouvez choisir de manger la boîte, votre choix est modifiable à tout moment sur le site.

Vous souhaitez consulter notre politique de cookies ?

Les feux de position : le guide pratique

Un véhicule à moteur dispose de plusieurs types de phares. Les feux de position sont utilisés pour être vu dans des conditions de circulation précises. Dans quel cas les utiliser ? Quels sont les risques à ne pas les allumer ? Quelles sont les différences avec d’autres feux de signalisation ? Suivez le guide Lepermislibre pour avoir une idée éclairée des questions sur les feux de position à l’examen du Code de la route.

SOMMAIRE

Qu’est-ce que les feux de position ?

Encadrés par le code la route, l’utilisation et la mise en place des feux de position sont obligatoires dans la majorité des véhicules terrestres à moteur.

Définition des feux de position

Les feux de position font partis des dispositifs d’éclairage et de signalisation disponibles sur un véhicule à moteur. On les connait également sous le terme commun de « veilleuses » du fait de leur principale caractéristique : leur faible luminosité.

Leur fonction première est de signaler la présence du véhicule. En aucun cas, les feux de position servent à voir les éléments entourant le véhicule en situation de visibilité réduite. De ce fait, les feux de position sont utiles pour être vu des autres usagers, lorsque la visibilité est rendue difficile par des conditions de circulation précises.

feux de position

Où se situent les feux de position ?

Les feux de position sont situés à l’avant et l’arrière du véhicule. Plus précisément, le Code de la route (Article R313-4, Article R313-5 et R 313-4.1) donne les principales caractéristiques suivantes des feux de position :

Les feux de position avant :

  • Deux feux de position avant obligatoires sur un véhicule à moteur de « couleur blanche ou jaune et être visibles de nuit à une distance de 150 m » ;
  • Un à deux feux de position avant obligatoires sur un véhicule type tricycle ou quadricycle à moteur.

Les feux de position arrière :

  • Deux feux de positions arrière obligatoires sur un véhicule à moteur de « couleur rouge, non éblouissante, visible la nuit, par temps clair, à une distance de 150 mètres. » ;
  • Un à deux feux de positions arrière obligatoires sur un véhicule type tricycle ou quadricycle à moteur.

Bon à savoir

Sur le tableau de bord de la voiture, le symbole des feux de position est facilement reconnaissable par son pictogramme d’ampoule verte allumée.

Dans quels cas les utiliser et comment les allumer ?

L’utilisation des feux de position est encadrée par l’article R416-8 du Code de la route. Ils peuvent être allumés seuls ou avec d’autres phares de voiture, type feux de croisement, feux de route ou feux de brouillard selon des conditions de route et de visibilité précises.

Quelles conditions de route pour utiliser les veilleuses ?

Les feux de position peuvent être utilisés seuls uniquement lorsque la visibilité est déclinante sur une voie de circulation en ville parfaitement éclairée. Ce cas de figure se retrouve typiquement en agglomération avec un éclairage public suffisant dans une rue, avec une baisse de luminosité liée à la fin d’après-midi.

D’autre part, le conducteur a l’obligation d’allumer ses veilleuses en cas de stationnement gênant sur une chaussée mal éclairée.

A défaut d’avoir une visibilité optimale (moins de 200 mètres), le conducteur doit coupler l’utilisation des feux de position avec d’autres phares :

  • en conduite de nuit, avec des feux de croisement ou des feux de route sur une chaussée mal éclairée en agglomération ou hors agglomération ;
  • en cas de pluies, avec les feux de croisement voire les feux de brouillard en cas d’épisode pluvieux intense ;
  • en cas de chutes de neige, avec des feux de croisement ou le conducteur peut coupler l’utilisation des feux de position avec des feux de brouillard avant (et arrière si la visibilité est difficile) ;
  • en cas de brouillard, le conducteur peut allumer les feux de croisement, ou les feux de position avec ses feux de brouillard avant (si disponibles sur le véhicule) et arrière si la visibilité est très difficile.
Obtenez le code de la route en moins d’un mois

Obtenez le code de la route en moins d’un mois

Je m'inscris au code

Mise en marche des feux de position

Pour allumer ses feux de position, il suffit d’enclencher le comodo situé à la gauche du volant en tournant la manette sur la position du symbole de l’ampoule allumée.

Il est également possible de régler l’allumage des feux de position de façon automatique via un bouton situé à la gauche du volant en dessous de la ventilation. L’allumage s’effectue en fonction de la luminosité extérieure. Seuls les feux de route ont besoin d’une manœuvre manuelle du conducteur pour être mis en marche.Exception faite des véhicules équipés de feux de route automatiques.

Quelle est la portée des feux de position ?

Pour rappel, la fonction première des feux de position est de rendre le véhicule visible, et non de voir les autres usagers ou la voie de circulation.

L’utilisation des 4 feux de position permet aux autres usagers de la route de voir le véhicule sur une portée de 150 mètres. En cas de faible luminosité en agglomération en journée, ou quel que soit le type de voie de circulation en conduite de nuit, il est obligatoire d’allumer ses feux de croisement voire ses feux de route.

La différence entre feux de position et feux de croisement

Feux de position et feux de croisement sont des phares différents dans l’utilisation que l’on en fait. Les feux de croisement servent à la fois à voir et à être vu.

Contrairement aux feux de position, les feux de croisement servent à éclairer la voie de circulation (routes, autoroutes) de nuit en toutes circonstances, mais également le jour lorsque les conditions de visibilité sont difficiles (pluies, neige, brouillard). Les « codes » comme les appelle communément ont une portée de 30 mètres.

A noter qu’en dehors de l’agglomération, sur une chaussée non éclairée, il est obligatoire d’utiliser alternativement les feux de route et les feux de croisement afin de ne pas éblouir les usagers de la route que l’on croise.

La différence entre feux de position et feux diurne

Installés par défaut sur tous les véhicules commercialisés depuis le 01 janvier 2011, les feux diurnes ou feux de jour sont utilisés comme leur nom l’indique, en journée. Ils partagent une similitude commune avec les feux de position : rendre le véhicule visible des autres usagers.

Ces types de phares sont positionnés exclusivement à l’avant, contrairement aux feux de position. Autre point de différence, lors d’un stationnement gênant il est préférable de choisir d’allumer les feux de position pour signaler la position du véhicule plutôt que les feux diurnes. A la différence des feux diurnes, les feux de position peuvent rester allumés même lorsque l’on coupe le contact du véhicule.

Quand et comment changer les ampoules des feux de position ?

Pour une bonne longévité du système d’éclairage de son véhicule, il est indispensable de veiller à un entretien régulier de ses phares. Il est en effet recommandé de contrôler le bon fonctionnement de ses phares en général, et précisément de ses feux de position, à chaque fois que l’on s’apprête à utiliser son véhicule. Cet appel à la vigilance est également le même pour le réglage de la hauteur des feux.

Pour remplacer une ampoule de feux de position avant, il suffit de suivre les étapes suivantes :

  • débrancher au préalable la batterie ;
  • accéder au feu de position et dévissez le cache de protection ;
  • tirer vers l’arrière sur la douille de l’ampoule pour la sortir de l’optique ;
  • sortir la douille de l’ampoule de son emplacement et la remplacer par une ampoule neuve ;
  • remonter la douille de l’ampoule dans l’optique ;
  • refermer le couvercle de protection ;
  • rebrancher la batterie.

Bon à savoir

Sachez qu’une ampoule de feux de position défectueuse est une infraction au code de la route passible d’une amende de 3e classe de 68€.

Peut-on avoir des questions sur les feux de position à l’examen du code de la route ?

L’examen du code de la route se compose de 40 questions sur des thématiques diverses entourant la Sécurité routière et les règles de conduite à adopter sur le réseau routier.

Le sujet des « feux de position », ainsi que des dispositifs d’éclairage et de signalisation dans leur ensemble, sont abordés à différents niveaux, dans les 10 thèmes du Code de la toute. Ces thématiques font parties intégrantes des questions posées lors de l’examen du code.

En tant que candidat au permis et futur usager de la route, il est essentiel de maîtriser la définition et les usages des feux de position, au regard de la circulation routière, de l’environnement, de la mécanique du véhicule (localisation, mise en marche, entretien et maintenance).

Futur titulaire du permis de conduire, les feux de position n’ont plus de secrets pour vous dès maintenant. Vous savez maintenant quand les utiliser à bon escient pour votre sécurité et celle des autres usagers de la route. D’autre part, l’entretien des veilleuses est un point essentiel à ne pas négliger pour circuler en toute sécurité.