C'est l'heure
du goûter !

Chez lepermislibre, on ne fonctionne pas à l'essence mais... aux cookies ! Ils permettent d'améliorer votre expérience et mieux comprendre votre usage du site. Pas de panique 💛, vous pouvez choisir de manger la boîte, votre choix est modifiable à tout moment sur le site.

Vous souhaitez consulter notre politique de cookies ?

Les feux de route : définition et usage

Sur les voitures, il existe cinq types de phares. Ils offrent au conducteur une bonne visibilité de la route et des autres usagers. Parmi les différents feux disponibles, on retrouve notamment les feux de route qui assurent un des éclairages les plus puissants parmi tous les phares d’une voiture. On vous explique précisément ce que sont les feux de route, quand les utiliser, comment ils éclairent et la différence entre les feux de route et les feux de croisement. On vous rappelle aussi que pour l’examen du code de la route, il y a très souvent des questions relatives à l’utilisation des feux. Prenez des notes ! 

SOMMAIRE

Qu’est-ce que les feux de route ?

Les feux de route, également appelés « pleins phares », sont des systèmes d’éclairage disponibles sur les automobiles mais aussi sur la plupart des véhicules motorisés. Ils permettent notamment aux conducteurs de circuler la nuit quand les routes ne sont pas éclairées ou en cas de luminosité très faible. Ils diffèrent totalement des feux de position, les « veilleuses », qui sont de faible puissance et donc insuffisants pour éclairer la chaussée.

symbole feux de route

Le symbole des feux de route se retrouvent sur toutes les voitures, il s’agit d’un symbole bleu représentant un phare éclairant droit devant lui, donc susceptible d’éblouir le conducteur en face. 

Tester gratuitement le code de la route

Tester gratuitement le code de la route

Je m'inscris

Quand utiliser les feux de route ?

Les feux de route sont très puissants et éblouissants. Ils s’utilisent principalement de nuit, hors agglomération, sur une chaussée non éclairée, ou mal éclairée. Ils peuvent également être utilisés en ville si c’est non éclairé. Il faut savoir que ces feux ne sont pas appropriés par temps de pluie, de neige ou de brouillard. Au-delà de leur utilité la nuit, les pleins phares servent aussi à faire des appels pour se signaler ou avertir d’un danger. Attention : ils ne doivent pas être utilisés pour signaler un contrôle de police. 

De plus en plus de véhicules sont équipés de capteurs de luminosité permettant l’automatisation des feux selon les situations. Si ce n’est pas le cas, il faut intervenir manuellement pour les activer. Selon les modèles de voiture, les feux de route sont généralement allumés puis enlevés grâce au levier au volant. Le symbole des feux de route étant affiché, il faut tourner la molette sur le bon pictogramme. Pour l’enlever, vous devez placer la molette sur zéro ou automatique en fonction de votre véhicule. 

Dans certaines situations, le Code de la route exige d’éteindre les feux de route. C’est notamment le cas lorsque le conducteur rencontre un autre véhicule venant dans l’autre sens. Cela afin d’éviter de l’éblouir. Il est également formellement interdit d’utiliser les feux de route quand un conducteur en suit un autre. Dans ce cas, seuls les feux de croisement peuvent être allumés. C’est aussi le cas dans un tunnel, alors que les feux de route y sont formellement interdits.

Halte aux idées reçues, l’utilisation des feux de route en ville n’est pas interdite. Ils peuvent être utilisés dans les agglomérations dès lors qu’il n’y a pas d’éclairage public. 

Quelle est la différence entre les feux de route et feux de croisement ?

Alors que les feux de route sont réputés pour leur pleine puissance et leur éblouissement, les feux de croisement, communément appelés les « codes », permettent de voir et d’être vu sans éblouir. Ils éclairent la route à 30 mètres. Ils sont notamment utilisés pour circuler sur les chaussées éclairées hors agglomération. À l’instar des feux de position, les feux de croisement ne sont jamais interdits, peu importe la situation. Dans tous les cas, ils doivent être utilisés le jour en cas de pluie, de neige ou de brouillard. 

Information importante : lorsque vous allumez vos feux de croisement, vos feux de position s’allument également. 

Le saviez-vous ? Contrairement aux feux de route, le faisceau des feux de croisement est asymétrique. Ils sont pensés pour éclairer davantage le côté droit de la chaussée, là où est implantée la signalisation verticale et où peuvent éventuellement se trouver des piétons. Ce réglage est normal et en aucun cas, il faut songer à le modifier. La seule hypothèse vous permettant de modifier la hauteur des faisceaux lumineux est lorsque votre véhicule est très chargé. En effet, ils risquent donc d’être trop hauts à cause du poids situé à l’arrière de la voiture, entraînant un possible éblouissement des usagers circulant en face.

Quelle est la distance d’éclairage des feux de route ?

La portée des feux de route est une distance d’au moins 100 mètres, c’est ce qu’exige la réglementation française. Il y a deux ou quatre feux de route à l’avant de votre voiture dont la largeur dépasse 130 centimètres. Ils doivent éclairer avec une lumière jaune ou blanche, forcément LED dont la puissance maximale ne doit pas excéder les 60 watts pour chacun des dispositifs d’éclairage. 

Passez le code pour 16x moins cher

Passez le code pour 16x moins cher info Economie moyenne constatée entre une formation chez Lepermislibre Code + 20h (729) et une formation code + 20h en auto-école traditionnelle (1155€) d'après l'enquête réalisée par UFC que choisir en septembre 2016

Je m'inscris au code

Est-ce qu’il y a des questions sur les feux de route à l’examen du code de la route ?

Lors de l’examen du Code de la route, sont souvent posées des questions relatives à l’utilisation des feux d’une voiture. Il faut savoir quels feux utiliser selon le contexte, l’environnement et les conditions climatiques. Chaque véhicule présente de nombreux phares pour un équipement optimal. Il y a les feux de position, les feux de croisement, les feux de route, les feux de brouillard avant et arrière et d’autres types de feux comme les feux de stop, de recul, clignotants, de détresse. L’utilisation des feux est régie par le Code de la route. Ce dernier dit que les feux de route s’utilisent de nuit uniquement, hors et en agglomération, lorsqu’il n’y a pas d’éclairage ou qu’il est insuffisant pour permettre de voir correctement. Le Code de la route précise aussi qu’il faut passer en feux de croisement lorsque nous croisons ou suivons un autre véhicule.



Pour appréhender la route le mieux possible, il est essentiel de comprendre comment fonctionne l’intégralité de la voiture, et notamment l’utilisation de ses nombreux feux. Chaque feu a un usage ! Il faut pouvoir répondre correctement à une situation donnée qu’il s’agisse des conditions climatiques, environnementales, ou encore le comportement des autres usagers.