En naviguant sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies. En savoir plus

Marquage au sol jaune : influence sur le stationnement et la circulation

La signalisation routière prend différentes formes et notamment celle du marquage au sol jaune. Celui-ci fait partie de la signalisation horizontale qui, au même titre que les panneaux, est un élément indispensable du code de la route. Deux types de marquage existent : l’un, permanent, indique des règles de stationnement ; l’autre renvoie à des marquages temporaires.

Les marquages au sol jaunes liés au stationnement

Ces marquages au sol jaunes sont permanents et indiquent les règles de stationnement à respecter dans les zones où ils se situent.

Les lignes jaunes continues et discontinues le long des trottoirs

On retrouve deux types de marquages au sol jaunes qui réglementent le stationnement en bordure de route :

  • une ligne jaune discontinue en forme de pointillés tracée le long du trottoir signifie que le stationnement est interdit le long de ce tracé.
  • une ligne jaune continue signifie qu’il est interdit de stationner mais également d’arrêter votre véhicule à cet endroit.
marquage au sol jaune de stationnement interdit
Marquage au sol jaune signalant un stationnement et arrêt interdits le long du trottoir.

Les marquages au sol jaunes en zigzag

Le marquage au sol jaune peut également prendre la forme de lignes en zigzag. Celles-ci sont tracées devant les arrêts de bus. Vous avez le droit de les franchir au volant de votre véhicule. Mais tout comme pour les damiers de bus, cette signalisation alerte le conducteur sur le fait qu’il ne doit pas occuper inutilement cette zone. Il vous est donc interdit de vous y arrêter ou d’y stationner.

marquage au sol jaune en zigzag
Le marquage au sol jaune permanent peut avoir différentes significations. La signalisation en zigzag matérialise un arrêt de bus.

Les emplacements de stationnement barrés en jaune

Si vous circulez en agglomération, vous verrez parfois sur le côté de la chaussée, des emplacements barrés de jaune. Dans ce cas, il s’agit d’un marquage au sol jaune de stationnement réservé. Le mot LIVRAISON est parfois écrit le long de cette signalisation. Il signifie que vous ne pouvez y garer votre véhicule. Cette place est réservée aux véhicules de livraison.

Les marquages au sol jaunes temporaires

Les marquages jaunes prioritaires sur le marquage permanent blanc

A l’image des panneaux de signalisation jaunes, le marquage au sol peut aussi indiquer une signalisation temporaire. Le jaune est en effet la couleur utilisée pour matérialiser les indications sur la voie en cas de travaux, de déviation… Les marquages au sol jaunes sont alors prioritaires sur ceux en blanc.

Ce marquage jaune disparaîtra lorsque la circulation normale reprendra, vous devrez tenir compte à nouveau de la signalisation blanche.

Les marquages au sol jaunes pour délimiter la chaussée

Le marquage au sol jaune temporaire peut être utilisé pour délimiter les voies de circulation lorsque des travaux sont effectués sur la chaussée. Il peut s’agir dans ce cas de différents types de signalisations comme :

  • des lignes continues ou discontinues
  • des voies d’insertion
  • des voies de bus

Ces tracés sont à respecter en priorité sur les tracés blancs. N’oubliez pas que les règles du code de la route restent les mêmes : le franchissement d’une ligne continue reste par exemple interdit, qu’il s’agisse d’un marquage au sol jaune ou blanc.

marquage au sol jaune temporaire
Le marquage au sol jaune temporaire remplace le marquage blanc lorsqu’il y a des travaux sur la chaussée. Passage piéton, zébra, stop… doivent alors être pris en compte.

D’autres types de marquages au sol jaunes

Les marquages au sol jaunes ne servent pas uniquement à délimiter les voies de circulation. On peut rencontrer de nombreux tracés jaunes temporaires comme :

  • des zébras
  • des passages piétons
  • des lignes d’arrêt accompagnant des panneaux “stop” ou “cédez-le-passage”

Ces marquages jaunes ont la même signification que leurs équivalents blancs et doivent être respectés en priorité lorsqu’ils sont présents sur la route. Le refus de priorité à un passage piéton vous coûtera par exemple 6 points, qu’il soit jaune ou blanc.Marquages au sol jaunes liés au stationnement ou marquages temporaires, vous connaissez maintenant la signification des différents tracés sur la chaussée. Pour réussir votre examen du code, entraînez-vous au code de la route en ligne avec Lepermislibre, l’auto-école nouvelle génération !


Plus d'articles ?

Panneau temporaire : signification d’un panneau de signalisation jaune Franchissement d’une ligne continue : interdictions et exceptions Stationnement interdit : comprendre l'interdiction de stationner
Stationnement réglementé et limité : comprendre les règles Marquage au sol de parking : stationnement interdit et réglementé