C'est l'heure
du goûter !

Chez lepermislibre, on ne fonctionne pas à l'essence mais... aux cookies ! Ils permettent d'améliorer votre expérience et mieux comprendre votre usage du site. Pas de panique 💛, vous pouvez choisir de manger la boîte, votre choix est modifiable à tout moment sur le site.

Vous souhaitez consulter notre politique de cookies ?

Vol ou tentative de vol en assurance auto

Les vols et tentatives de vol sont de plus en plus nombreux au quotidien. Plus de 200 délits par jour sont recensés en France. Malheureusement, ils ne vous garantissent aucunement une indemnisation automatique. Pour que ce soit couvert par l’assurance auto, la garantie contre le vol doit être incluse dans le contrat. Pour être indemnisé, vous devez déclarer au plus vite selon la procédure indiquée dans votre contrat.
Mais concrètement, quelle garantie faut-il ? Quelles démarches effectuer en cas de vol ou de tentative de vol de voiture ?

SOMMAIRE

Besoin d'une assurance auto au meilleur prix ?

Besoin d'une assurance auto au meilleur prix ?

Obtenir un devis gratuitement

La meilleure indemnisation : la garantie vol de véhicule

La garantie vol de véhicule est indispensable en cas de vol ou de tentative de vol. Elle offre aux assurés une indemnisation. Pour les compagnies d’assurance, le vol et la tentative de vol peuvent prendre plusieurs formes. Cette garantie est facultative et qu’elle peut être intégrée dans un contrat d’assurance auto. Elle sert à couvrir les dommages engendrés par un vol de voiture ou une tentative de vol, en tenant compte des limites indiquées dans les conditions générales du contrat. 

La prise en charge, en termes de tarifs et de couverture, diffère d’une compagnie d’assurance à une autre. Au moment de la souscription d’un contrat d’assurance auto, il est indispensable d’être attentif à cet aspect. 

Le tarif d’une assurance vol dépend de nombreux facteurs.Il est consécutif au risque. Si la voiture n’est pas à l’abri dans un garage (par exemple), les risques de vol ou de tentative de vol sont plus importants et donc la prime d’assurance est plus élevée. Si le véhicule est protégé, l’assureur constate des risques moindre, donc la prime d’assurance vol de voiture sera forcément moins coûteuse. 

Est également prise en compte la valeur et l’ancienneté du véhicule : une Twingo ou une Mercedes ne valent ainsi pas la même chose. Les options entrent aussi en ligne de compte. En somme, plus la couverture est importante, plus le tarif de la garantie vol sera élevé. 

Vous n’avez pas souscrit cette garantie, mais vous souhaitez finalement l’inclure dans votre contrat ? Vous pouvez faire deux choses : 

  1. Contacter votre compagnie d’assurance, et demander des informations et un devis adapté à votre véhicule et votre situation. 
  2. Utiliser un comparateur d’assurance en ligne pour trouver les garanties les plus étendues au meilleur prix.

Si vous avez un an d’ancienneté avec votre assureur actuel, vous avez la possibilité de résilier facilement votre contrat grâce aux lois Chatel et Hamon, mises en application pour protéger les consommateurs. 

>> Les sinistres couverts par la garantie vol

Certains sinistres sont par principe inclus dans la garantie vol. La Fédération française des sociétés d’assurances les a listés :

  • Le vol du véhicule suite à une effraction 

À partir du moment où le véhicule disparaît de façon soudaine et inexpliquée, le vol est présumé… Même si la voiture réapparaît en étant plus ou moins abîmée. 

  • La tentative de vol du véhicule par effraction 

On parle de tentative de vol dès lors qu’on retrouve son véhicule vandalisé, avec des indices montrant une volonté de le dérober. Les effractions peuvent revêtir différentes formes et toucher différents endroits comme les vitres, les portières, les serrures, etc. 

  • L’escroquerie / abus de confiance 

Dans un cas d’escroquerie, le propriétaire du véhicule peut remettre ses clefs à un individu qui emploie des techniques frauduleuses. Quant à l’abus de confiance, c’est le détournement d’un véhicule au préjudice d’un tiers. Soyez vigilants : l’escroquerie et l’abus de confiance ne sont pas inclus automatiquement dans toutes les garanties vol. 

  • Le vol du véhicule par agression 

C’est le fait de se faire voler sa voiture en subissant en plus des violences physiques. 

>> Les dégâts remboursés par la garantie vol

Il est important de passer en revue les dégâts causés par la garantie vol. 

Généralement, tous les contrats d’assurance auto pourvus de la garantie vol assurent une prise en charge des dégâts “principaux” comme les vitres brisées, les portières abîmées mais également les serrures forcées. De manière quasi-systématique, les assureurs prévoient aussi la remise en état des antivols et des systèmes de sécurité, le remboursement des sièges auto, les équipements de série de la voiture, sans oublier les aménagements pour les professionnels ou les personnes handicapées. 

Il est possible d’avoir une couverture plus étendue en souscrivant des extensions de garanties dans le but d’être encore mieux protégé en cas de vol ou de tentative de vol. 

Parmi ses extensions de garanties, on retrouve : 

  • Le vandalisme : c’est lorsque le véhicule subit des dégâts volontaires lors d’un vol ou d’une tentative de vol. 
  • La mise en fourrière : suite à un vol, la voiture peut être placée en fourrière, ce qui occasionne des frais. 
  • Le dépannage : il s’agit de tous les frais nécessaires pour dépanner le véhicule.
  • Le vol du contenu (ou vol à la roulotte) : cela permet d’avoir une prise en charge de tous les objets se trouvant dans le véhicule au moment du vol. 
  • Les aménagements spéciaux : c’est la possibilité d’inclure les accessoires et les aménagements réalisés pour exercer une activité professionnelle. 

Cambriolage et vandalisme : sont-ils traités comme le vol ?

Dans le cadre de l’assurance auto, il est important de ne pas confondre les notions de vol, de cambriolage et de vandalisme. 

Ces trois termes ne définissent pas le même sinistre. Le vol indique la disparition du véhicule, pris par un tiers, qu’il soit identifié ou non. Le vol est, par principe, inclus dans la garantie vol. Le cambriolage, quant à lui, désigne le vol des objets présents dans le véhicule ou qui peuvent être pris à l’extérieur comme les pare-chocs, les pneus, les jantes, etc. Pour le vandalisme, c’est un acte unique de dégradation, sans qu’il y ait une intention de vol ou de cambriolage par la suite. 

Pensez à bien regarder votre contrat et toutes les conditions générales pour connaître avec précision l’étendue de votre couverture.

Les restrictions de garanties de vol

Dans le cas d’un vol ou d’une tentative de vol d’un véhicule, les conditions générales du contrat peuvent prévoir plusieurs restrictions au niveau des garanties. 

Les restrictions de garanties de vol les plus courantes sont : 

  • La franchise 

La franchise est la somme qui reste à la charge de l’assuré, en cas de prise en charge. La compagnie d’assurance indemnise le sinistre, mais il restera une somme à régler sous la forme d’un montant fixe ou d’un pourcentage. 

  • Le plafond 

Après un sinistre, le plafond représente la somme maximale qui peut être remboursée. Il est souvent appliqué sur le vol des objets présents dans la voiture. 

  • Le système de sécurité 

Certains assureurs exigent la mise en place d’un système de sécurité pour intégrer une garantie vol au contrat d’assurance auto. Il peut revêtir différentes formes comme une alarme, un dispositif anti-démarrage ou même un verrou sur les roues. 

  • Les refus d’indemnisation 

Dans certaines situations, les assureurs peuvent refuser d’indemniser. 

Exemples : systèmes d’antivol non activés, la clé laissée sur le contact, des portières ou vitres mal fermées, des objets de trop grande valeur laissés dans le véhicule, etc. 

  • L’escroquerie 

Alors que certains contrats prévoient le vol, l’escroquerie ou l’abus de confiance ne sont pas systématiquement prévus. Il convient d’être vigilant sur ces points. 

Quelles démarches effectuer en cas de vol de voiture ou de tentative de vol ?

Si vous êtes victime d’un vol de votre véhicule ou si vous constatez une tentative de vol, il est important de respecter deux étapes essentielles : 

  • Déposer une plainte auprès des forces de l’ordre 
  • Effectuer une déclaration à l’assurance 

Pour le dépôt de plainte, vous devez vous adresser à la police ou à la gendarmerie pour entamer la procédure. C’est le cas pour un vol, une tentative de vol ou des actes de vandalisme sur votre véhicule. Il faut porter plainte au plus vite, d’autant plus que vous avez un délai de 48 heures suivant cet événement pour contacter votre assurance. 

Munissez-vous de vos papiers d’identité et de ceux de la voiture pour recevoir ensuite un récépissé de dépôt de plainte. Si le véhicule touché est un véhicule professionnel, les étapes sont les mêmes.  

Pour la déclaration à la compagnie d’assurance, il est indispensable de les contacter directement, juste après votre passage au poste de police ou à la gendarmerie. Si vous ne respectez pas le délai de 2 jours ouvrés imposé, votre compagnie d’assurance peut refuser de vous indemniser, même si vous disposez de la garantie vol dans votre contrat. Si vous déclarez une tentative de vol, vous devez fournir à votre assureur le maximum d’éléments pour apporter la preuve. Commencez par prendre des photos qui sont généralement incontournables dans cette situation. Lors de la déclaration, l’assuré doit fournir ses informations personnelles, son numéro de contrat d’assurance auto, les circonstances les plus précises possible du sinistre, telles que l’heure, le lieu et tous les éléments importants, les dommages subis et la copie du récépissé du dépôt de plainte. 

La déclaration peut être effectuée par voie postale (privilégiez la lettre recommandée avec accusé de réception), par le biais de votre compte personnel ou directement en agence. 

L’indemnisation n’est jamais fixe ni garantie. En cas de tentative de vol, si votre véhicule présente des dommages, attendez la réponse de votre assureur avant d’entamer des démarches pour les réparations. De nombreuses compagnies d’assurance n’hésitent pas à demander l’avis d’un expert dans cette situation. Si vous ne respectez pas les procédures, vous risquez de ne pas être indemnisé. 

Il peut aussi arriver que la compagnie d’assurance refuse de vous indemniser si elle estime que vous n’avez pas pris les mesures de sécurité de base pour éviter le vol ou la tentative de vol. 

Besoin d'une assurance auto au meilleur prix ?

Besoin d'une assurance auto au meilleur prix ?

Obtenir un devis gratuitement