C'est l'heure
du goûter !

Chez lepermislibre, on ne fonctionne pas à l'essence mais... aux cookies ! Ils permettent d'améliorer votre expérience et mieux comprendre votre usage du site. Pas de panique 💛, vous pouvez choisir de manger la boîte, votre choix est modifiable à tout moment sur le site.

Vous souhaitez consulter notre politique de cookies ?

Moniteur d’auto-école et enseignant de la conduite indépendant : quelles différences ?

Enseigner la conduite est pour vous une passion, voire une vocation ? Devenir moniteur d’auto-école est une évidence pour vous, mais quel statut allez-vous choisir ? Moniteur d’auto-école salarié ou enseignant de la conduite indépendant ?

Quelles sont les spécificités à connaître avant d’entamer toute démarche de création d’entreprise ou de candidature auprès d’une auto-école agréée ? Suivez le guide de Lepermislibre.

SOMMAIRE

Les différences entre un enseignant de la conduite indépendant et un moniteur salarié

L’exercice de la profession d’enseignant de la conduite se déroule au sein d’une auto-école agréée, en empruntant soit la voie classique du moniteur d’auto-école salarié, soit l’autoroute de l’autonomie en devenant enseignant de la conduite indépendant. 

Le choix d’un statut particulier apporte son lot de différences qu’il est utile de connaître avant de démarrer son activité.

Qui gagne la meilleure rémunération entre un enseignant indépendant et un moniteur salarié ?

La principale différence entre un moniteur salarié et un enseignant de la conduite indépendant concerne la question de la rémunération. Le revenu net d’un enseignant de la conduite va fortement différer en fonction de facteurs tels que, la taille de son auto-école agréée et la zone géographique d’exercice.

Sachez toutefois qu’un moniteur salarié gagne en moyenne un taux horaire de 12,85€, soit pour un 35h/mois un salaire net de 1 525€. Autre point à souligner, des différences de salaire peuvent exister entre moniteurs salariés d’une même auto-école ; un moniteur d’auto-école expérimenté peut gagner un salaire plus intéressant qu’un jeune enseignant de la conduite avec moins de 5 ans d’expérience.

A contrario, un enseignant de la conduite indépendant peut facilement doubler son taux horaire en fonction de son auto-école partenaire. A titre d’information, le taux horaire moyen d’un moniteur d’auto-école indépendant se situe entre 25€ et 27€ HT. Et ceci, sans aucune relation avec le niveau d’expérience ou l’âge du moniteur indépendant, ni même le nombre d’élèves au permis qu’il accompagne au nom de l’auto-école en ligne !

Chez Lepermislibre, le taux horaire est entre 25€ HT et jusqu’à 29€ HT ! Sachez que le revenu mensuel d’un enseignant indépendant peut facilement monter à 2 401€ net avec Acre ou 2 048€ sans Acre pour un 35h/mois (pour un taux horaire de 27€ HT) ! Renseignez-vous auprès de notre équipe Enseignant.

L’enseignement de la conduite : quelle liberté pédagogique ?

Enseignant de la conduite indépendant et moniteur salarié ne sont pas égaux en termes de contenu pédagogique. Là où un moniteur salarié d’une auto-école va devoir appliquer à la lettre les directives de son employeur, un enseignant indépendant va bénéficier d’une liberté quasi-totale sur ses méthodes de travail. Ainsi, il peut adapter facilement son discours et choisir les outils pédagogiques en fonction de son élève au permis.

Toutefois, ces deux statuts – salarié ou indépendant – reçoivent la même formation pour devenir moniteur d’auto-école. A ce titre, la délivrance du titre pro ESCR ou équivalent type ex-BEPECASER est obligatoire. L’enseignant de la conduite indépendant et le moniteur salarié détiennent tous les deux, les bases essentielles pour enseigner la conduite et transmettre les réglementations sur la sécurité routière.

Moniteur salarié ou enseignant de la conduite indépendant : Qui peut organiser son emploi du temps librement ?

Un moniteur salarié d’une auto-école ne dispose pas de la liberté d’organiser son planning de travail ; c’est son employeur qui va lui fixer le nombre d’heures travaillées par semaine en fonction du contrat de travail (temps plein ou temps partiel). Le moniteur salarié peut donc fatalement se retrouver avec un emploi du temps bancal en totale inadéquation avec ses contraintes personnelles. De plus, il n’est pas rare que l’employeur impose la période des congés payés, ainsi que des jours de travail le week-end !

De son côté, l’enseignant de la conduite indépendant agit en tant que prestataire d’une auto-école « cliente ». Ainsi, cette différence de liberté d’action permet à l’enseignant de la conduite indépendant d’organiser de son propre chef son planning de travail. Non tenu à des horaires de travail fixes, ni à un quota d’heures à réaliser par semaine/mois, l’enseignant indépendant est totalement libre de travailler 5h, 10h, 35h voire plus par semaine.

Chez Lepermislibre, l’enseignant de la conduite partenaire peut organiser son travail via son espace en ligne. Il n’est plus nécessaire de partir à la chasse aux clients, en tant que partenaire Lepermislibre, l’enseignant indépendant dispose d’un système de mise en relation automatique avec les élèves au permis.
Cet outil technologique offre une praticité totale pour fixer ses heures de conduite en fonction de sa vie personnelle et des disponibilités de ses élèves apprenant la conduite routière. De plus, cerise sur le gâteau, le planning d’heures de conduite Lepermislibre dispose d’une grande amplitude horaire : du lundi au dimanche de 7h à 22h !

Qui doit payer le plus de charges ?

En matière d’obligations juridiques, sociales ou fiscales, la palme revient au statut d’enseignant indépendant. A la différence d’un moniteur salarié, l’enseignant de la conduite partenaire est soumis à de multiples charges telles que :

  • la création d’un statut juridique afin de pouvoir facturer ses prestations de service. A titre d’information, plus de la majorité des enseignants indépendants choisissent le régime de la micro-entreprise ;
  • la déclaration de son chiffre d’affaires tous les mois ou trimestres ;
  • le paiement de cotisations sociales afférentes (taux moyen de 22% en profession libérale – 11% avec l’Acre la 1ère année) ;
  • le paiement de son impôt sur le revenu ou versement libératoire ;
  • L’achat, la location ou la transformation de sa voiture double-commande ;
  • L’assurance auto spéciale « auto-école » ;
  • L’assurance Responsabilité Civile Professionnelle (RC Pro) ;
  • La prévoyance et la mutuelle santé, deux assurances indispensables pour couvrir le reste à charge de l’Assurance maladie ou débloquer une somme d’argent en cas de maladie ;
  • Le coût mensuel du carburant.

A contrario, le moniteur salarié dispose de tous les avantages de son auto-école employeur : mise à disposition d’une voiture double-commande, salaire mensuel avec prélèvement à la source de l’impôt sur le revenu + prélèvement des cotisations sociales, mutuelle d’entreprise dans certaines situations, etc.

Les enseignants partenaires Lepermislibre bénéficient d’un accompagnement complet de la création de leur statut juridique à la gestion quotidienne de leur activité. Encadré par notre équipe Enseignant, l’enseignant partenaire est totalement libéré de charges fixes inhérentes à la gestion d’une auto-école : location d’un local, paiement des cotisations patronales, facture d’électricité, etc. Le contrat de partenariat avec Lepermislibre lui donne accès à des offres préférentielles auprès de nos nombreux partenaires : location d’une voiture double-commande, ouverture d’un compte bancaire, offre d’assurance prévoyance et de mutuelle santé, aide à la comptabilité, etc.

Moniteur d’auto-école salarié ou enseignant de la conduite indépendant : quel statut choisir ?

Le choix d’un statut particulier pour un enseignant de la conduite ou moniteur d’auto-école doit faire l’objet de mûres réflexions. En effet, l’encadrement fixe du statut salarié ne convient pas à tout le monde, tout comme la liberté d’entreprendre d’un enseignant indépendant.

Cette question doit être en rapport avec vos aspirations et vos objectifs personnels. Le statut d’enseignant indépendant réserve une multitude d’avantages, dont une grande souplesse pour gérer son activité. Devenir enseignant de la conduite indépendant implique de posséder certaines qualités indispensables : autonomie, adaptabilité, discipline.

Chez Lepermislibre, les enseignants de la conduite partenaires ne sont pas lâchés dans la nature. Chaque moniteur indépendant bénéficie de l’accompagnement et des conseils d’un membre de l’équipe Enseignant.

Quelles démarches pour devenir enseignant indépendant ou moniteur salarié ?

Les formalités à accomplir pour devenir enseignant de la conduite sont identiques quel que soit le statut choisi. En effet, le métier d’enseignant de la conduite est une profession réglementée nécessitant de réunir certaines conditions :

  • Avoir au minimum 20 ans ;
  • Être titulaire du permis B (de plus de 2 ans – hors permis probatoire) ;
  • Ne pas avoir eu de condamnation relevant des articles L. 213-3 et R. 212-4 du Code de la route ;
  • Être titulaire d’un titre pro ESCR ou équivalent (ex-BEPECASER, etc.) ;
  • Faire une demande ou un renouvellement de son autorisation d’enseigner la conduite à titre onéreux. Cette attestation d’une durée renouvelable de 5 ans est délivrée par la préfecture.

L’enseignant indépendant doit également remplir certaines obligations évoquées dans le point précédent : voiture double commande, statut juridique, paiement des charges fiscales et sociales, etc.

Où travailler en tant qu’enseignant de la conduite indépendant ou moniteur salarié ?

Voiture auto ecole lepermislibre

Le choix d’une auto-école est déterminant pour son futur épanouissement dans son métier d’enseignant de la conduite, que l’on choisisse le salariat ou d’être entrepreneur.

A ce titre, plusieurs opportunités existent pour candidater ou proposer ses prestations de service :

  1. Le cadre d’une auto-école traditionnelle ;
  2. Le modèle disruptif de l’auto-école en ligne.

Dans le premier cas, l’auto-école classique est majoritairement choisie par les moniteurs salariés ; les enseignants indépendants lui préfèrent en grande majorité, la souplesse apportée par l’auto-école en ligne. Citons l’exemple de Lepermislibre, notre plateforme de mise en relation entre des enseignants partenaires et des élèves au permis

Du côté du candidat, cette approche innovante permet de réduire le prix du permis de conduire de plusieurs centaines d’euros. 

Pour l’enseignant indépendant, le partenariat avec Lepermislibre lui donne une visibilité accrue et un ensemble d’outils pour gérer son activité sereinement. Sachez que les équipes Lepermislibre accompagnent depuis 2015 un réseau solide d’enseignants de la conduite partenaire. Pour savoir si devenir enseignant partenaire Lepermislibre est synonyme de partenariat gagnant, vous pouvez vous faire une idée concrète en consultant les avis des enseignants.