Stationnement gênant ou dangereux : les interdits

Stationnement gênant ou dangereux : les interdits


Lorsqu’on est en situation de stationnement gênant ou de stationnement dangereux, cela équivaut à un stationnement interdit, même en l’absence de signalisation. Voici les principaux endroits concernés.

Stationnement gênants et dangereux : interdiction totale

Dans les endroits suivants, on considère le stationnement dangereux en plus d’être un stationnement gênant. La règle qui s’applique est donc sans appel : arrêt ET stationnement interdits.

Arrêt et stationnement interdits dans un virage, une intersection

Immobiliser son véhicule dans un virage ou une intersections constitue un obstacle d’un grand danger pour tous les usagers de la route, même pour un court instant. On ne peut jamais prévoir comment les autres conducteurs vont réagir face à une situation imprévue, un accident est trop vite arrivé ! L’arrêt comme le stationnement sont dangereux et interdits.

Arrêt et stationnement interdits sur un passage à niveau

Bien évidemment, sur un passage à niveau, arrêt et stationnement sont ultra dangereux, interdits et impensables.

Stationnement interdit mais arrêt toléré

Même en cas de stationnement gênant, il arrive que l’arrêt soit toléré. Le stationnement interdit reste en vigueur bien sûr. Il convient donc de bien connaître la différence entre l’arrêt et le stationnement.

Devant un garage : stationnement interdit, arrêt toléré

Devant un garage, le stationnement est gênant et interdit car il pourrait bloquer l’entrée et la sortie de véhicules. Cependant, l’arrêt est toléré, tant que cela ne constitue aucun danger et que le conducteur peut déplacer le véhicule à tout moment.

Stationnement gênant et interdit devant un garage
Devant un garage, le stationnement est gênant et donc interdit, mais l’arrêt reste toléré.

En double file : stationnement interdit, arrêt toléré

Il est bien sur interdit de stationner sur la chaussée en double file, car le stationnement serait très gênant et dangereux pour les autres usagers. L’arrêt est néanmoins toléré, pour déposer quelqu’un par exemple, sous réserve d’assurer la sécurité de tous les usagers de la route.

Autoroutes et routes réglementées

Il va de soi que le stationnement est dangereux et interdit sur l’autoroute et sur les routes à accès réglementé. Seul l’arrêt en cas d’urgence est possible, sur la bande d’arrêt d’urgence, comme son nom l’indique !

De manière générale, même lorsque vous ne rencontrez pas de panneaux ou marquages au sol signalant une interdiction, il est de la responsabilité du conducteur de faire preuve de vigilance et de bon sens pour éviter tout arrêt ou stationnement gênant ou dangereux.

SI la situation vous le permet et que vous décidez d’effectuer un stationnement, découvrez les bons gestes pour assurer la sécurité autour de votre véhicule pendant vos manoeuvres.

Articles similaires

Stationnement interdit : comprendre l’interdiction de stationner

Pour savoir repérer une interdiction de stationner ou de s’arrêter, consultez notre guide de la signalisation indiquant un arrêt ou stationnement interdit.

Stationnement réglementé et limité : comprendre les règles

Les règles de stationnement sont variables. Stationnement réglementé, stationnement limité, faites le point pour vous garer en toute sérénité.

Quels sont les différents types de stationnement ?

Stationnement en créneau, en bataille, en épis : revoyez les différents types de stationnement pour mieux vous préparer à l’examen du permis de conduire.

Vous voulez passer votre Code de la Route ?
Vous désirez obtenir votre Permis Voiture ?