Lepermislibre annonce son projet d’introduction en bourse sur Euronext Growth® Paris

En savoir plus
  • Code
  • Permis
  • Assurance
  • CPF
Je m'inscris

Les aides à la conduite (ADAS)

Les dispositifs ADAS (pour Advanced Driver Assistance Systems en anglais) présents dans la majorité des véhicules en circulation sont des technologies bien pratiques pour faciliter la conduite au quotidien. Il existe 3 catégories de ces systèmes d’aide à la conduite répertoriés dans le code de la route : celles dédiées à la sécurité, d’autres focalisées sur le confort du conducteur et enfin les dispositifs d’automatisation à la conduite. Zoom sur les aides à la conduite obligatoires ou proposées en option chez certaines gammes de véhicules.

SOMMAIRE

Je souhaite être rappelé

Testez gratuitement le code de la route

J'essaie une série gratuitement

Qu’est-ce que l’ADAS (Advanced Driver-assistance Systems) ?

Les ADAS ou systèmes d’aide et d’assistance à la conduite sont des technologies qui équipent les différents modèles d’automobiles en France. Certains sont présents dans nos véhicules depuis de nombreuses années, d’autres viennent de faire leur apparition et sont même rendus obligatoires depuis 2022.

Les missions des systèmes d’aide à la conduite visent principalement à améliorer la Sécurité routière pour tous les usagers. Les ADAS aident le conducteur au volant de son véhicule :

Les différents systèmes ADAS sont classés par niveau selon le degré d’automatisation et d’autonomie de l’aide à la conduite automobile : niveaux 1 et 2 pour les premiers degrés d’autonomie, les niveaux 3 et 4 pour l’automatisation partielle du véhicule. Dès le niveau 5 des ADAS, on parle de voiture autonome (en phase expérimentale non commercialisée à ce jour en 2023).

Les systèmes de sécurité

Les dispositifs ADAS dédiés à la sécurité sont classés en deux catégories : les ADAS de sécurité active pour éviter un accident  (système agissant sur la motricité du véhicule et visant à maintenir sa trajectoire sur la route) et les ADAS de sécurité passive pour limiter l’impact d’un accident de la route (airbags, témoin sonore de ceintures de sécurité, etc.).

Les aides au freinage

Les autres systèmes d’alerte et de sécurité

Je découvre le code

Vous voulez en savoir plus sur notre offre de code ?

Les systèmes qui assurent votre confort

Les aides qui facilitent la conduite

Les équipements qui permettent le confort du conducteur

Les aides à la conduite automatiques

Bon à savoir : L’Union Européenne a légiféré pour que certains dispositifs d’aide à la conduite soient obligatoires dès 2022. Leur déploiement progressif jusqu’en 2038 sur les véhicules devrait aider à sauver 25 000 vies en moyenne chaque année : l’éthylotest antidémarrage (EAD), Lavia le limiteur de vitesses en fonction de la signalisation en bordure de route, la boîte noire enregistreur des données de navigation, un détecteur de marche arrière, un dispositif de surveillance de la pression des pneus, un système anti-distraction, etc.

L’évolution des technologies a permis d’équiper les automobiles avec des systèmes d’aide à la conduite embarquée. Leur utilisation est un véritable atout pour la Sécurité routière. Cependant, ils ne remplaceront jamais la vigilance du conducteur sur la route.

Articles similaires

Voici comment fonctionne l’ESP, nouvelle technologie inscrite au code de la route pour mieux contrôler la trajectoire d’une voiture et éviter les accidents.

Qu’est-ce que l’ESP ?

Découvrez comment fonctionne l’AFU, nouvelle technologie inscrite au code de la route pour améliorer la sécurité lutter contre les accidents.

Assistance au freinage d’urgence, ou AFU : kesaco ?

Découvrez comment fonctionnent et à quoi servent le régulateur et le limitateur de vitesse sur une voiture, nouvelles technologies d’aide à la conduite.

Régulateur et limitateur de vitesse : tout savoir sur ces aides à la conduite

Découvrez la signification et le fonctionnement de l’ABS, dispositif obligatoire sur les voitures depuis 2003 pour renforcer la sécurité sur la route.

Qu’est-ce que l’ABS sur une voiture ?

L’usage du téléphone portable au volant de son véhicule est une infraction au Code de la route. Le conducteur peut être passible d’une amende forfaitaire et de sanctions diverses selon les situations. D’autre part, le téléphone n’est pas le seul dispositif à être interdit au volant par la réglementation en vigueur. Focus en détail sur …

Téléphone au volant : amendes, sanctions et dangers