C'est l'heure
du goûter !

Chez lepermislibre, on ne fonctionne pas à l'essence mais... aux cookies ! Ils permettent d'améliorer votre expérience et mieux comprendre votre usage du site. Pas de panique 💛, vous pouvez choisir de manger la boîte, votre choix est modifiable à tout moment sur le site.

Vous souhaitez consulter notre politique de cookies ?

Tout savoir sur le fonctionnement d’une boîte de vitesse automatique

La transmission d’un véhicule à moteur est gérée soit par une boîte de vitesses manuelle, soit par une boîte de vitesses automatique (BVA). La BVA comporte de multiples avantages pour le conducteur dont la facilité de prise en main. Suivez notre guide pour tout comprendre du fonctionnement d’une boîte automatique, son entretien et nos conseils pour une utilisation optimale.

SOMMAIRE

Obtenez le code de la route en moins d’un mois

Obtenez le code de la route en moins d’un mois

Je m'inscris au code

Comment fonctionne une boîte de vitesses automatique ?

Le rôle de la boîte de vitesses est déterminant puisqu’elle permet de donner une poussée d’accélération et de varier la vitesse d’un véhicule lors d’une conduite sur route. La maîtrise de son fonctionnement est essentielle pour assurer une sécurité à bord du véhicule tout en respectant le Code de la route, dont les limitations de vitesses et les manœuvres de circulation.

Sur une boîte classique, le passage de vitesses nécessite l’action conjuguée de la pédale d’embrayage et du levier de vitesse. Le conducteur joue un rôle clé puisque c’est lui qui commande et adapte en permanence la vitesse du véhicule aux conditions de route.

Le fonctionnement d’une boîte de vitesses automatique est beaucoup plus simple puisque le changement de vitesses est totalement automatisé. Il s’appuie sur un dispositif de convertisseur hydraulique et électronique. Après l’action du levier de commandes, la boîte de vitesse automatique adapte l’allure du véhicule en fonction de divers paramètres dont les pressions exercées sur la pédale d’accélérateur et la pédale de frein, ainsi que la vitesse du véhicule.

Bon à savoir :

Avec Lepermislibre, vous pouvez dès aujourd’hui commencer votre formation au permis sur boîte auto en vous inscrivant juste ici !

Que signifient les lettres PRND sur le levier de vitesse ?

L’utilisation de la boîte de vitesses automatique consiste à manipuler un levier de transmission affichant différentes positions de conduite représentées par l’inscription « PRND ».

Découvrez la signification des lettres PRND de la boîte automatique :

  • la position P « parking » pour mettre le véhicule à l’arrêt en bloquant la transmission. Selon les circonstances du stationnement du véhicule à boîte automatique (ex. : garer dans une pente), il est souvent nécessaire de « tirer le frein à main » manuel  ;
  • la position R « Reverse » pour la marche arrière ;
  • la position N « Neutre » pour le point mort. Les roues sont totalement débloquées dans cette position ;
  • la position D « Drive » pour actionner la marche avant du véhicule. Certaines boîtes automatiques intègrent 2 niveaux de vitesses sur cette position : 1 ou L pour « low » soit une accélération très lente qui correspond à la première vitesse d’une boîte manuelle, et 2 pour une vitesse lente qui correspond à la seconde vitesse d’une boîte manuelle.

Certains modèles de véhicule disposent de boîtes automatiques avec des mentions supplémentaires sur le levier de vitesses : « M » Manuel pour actionner le mode semi-automatique et « S » Sport pour une conduite plus sportive avec des passages de rapports plus courts.

boite de vitesse automatique

A noter que pour éviter un dysfonctionnement de boîte et une usure prématurée, le passage d’une position à une autre sur le levier de commandes automatiques doit se faire exclusivement à l’arrêt total du véhicule, avec la pédale de frein actionnée.

Quelle est la durée de vie d’une boîte automatique ?

De manière générale, une boîte de vitesses qu’elle soit automatique ou manuelle est une pièce automobile réputée avoir une durée de vie assez longue. Son remplacement dans le cas d’une boîte de vitesses manuelle est essentiellement dû à une casse du système d’embrayage plus vulnérable à l’usure et à une utilisation fréquente.

Dans le cas d’une boîte de vitesses automatique, la plupart des modèles de véhicule sont équipés d’un convertisseur hydraulique avec une absence de système d’embrayage (arbre de transmission et pédale). L’embrayage est interne à la boîte automatique. Ainsi, ce type de transmission alternatif permet d’allonger la durée de vie de la boîte automatique.

En parallèle, certains modèles de véhicules récents disposent d’un autre type de boîte de vitesses automatique : la boîte automatique robotisée avec un système d’embrayage. Ce type de boîte de vitesses est plus fragile à l’instar d’une boîte manuelle.

Toutefois quel que soit le modèle, il est recommandé d’effectuer un entretien régulier pour assurer une bonne longévité à la boîte de vitesses automatique de son véhicule. La vidange de la boîte automatique doit être effectuée tous les 60 000 km en moyenne.

Comment ne pas abîmer une boîte automatique ?

Une boîte de vitesses automatique est un modèle fiable si l’on sait l’utiliser dans les règles. En premier lieu, l’entretien régulier de la boîte est essentiel comme nous venons de l’évoquer dans le point précédent. La vidange permet de lubrifier les pistons de la boîte automatique et de la nettoyer des poussières entreposées.

Pour conserver un usage optimal de sa boîte de vitesses automatique, il est nécessaire d’adopter une conduite adaptée :

  • En ville, la boîte automatique est très sollicitée avec les démarrages et arrêts fréquents. C’est pourquoi, il est recommandé d’exercer une forte pression sur la pédale d’accélération afin de préserver les embrayages internes. De même, pour freiner il est préférable d’utiliser la pédale de frein plutôt que de décélérer ;
  • Pour le remorquage, il est conseillé d’utiliser le mode S (sport) et d’appuyer fortement sur la pédale d’accélération ;
  • Pour marquer l’arrêt à un feu rouge ou stop, nul besoin de mettre la position N (neutre). Il est possible de rester en D (drive) ce qui permet de moins solliciter l’embrayage interne de la boîte automatique.

Nos conseils pour conduire une automatique pour la première fois

Vous souhaitez acheter une voiture à boîte automatique ? Sachez qu’il est nécessaire de passer un permis BVA pour ce type de véhicule à transmission automatique. Vous pouvez ainsi transformer votre permis B classique en permis BVA avec Lepermislibre !

L’usage de ce type de transmission est souvent une source de stress pour de nombreux conducteurs non familiers. Pourtant avec quelques conseils, il est facile de réussir son passage de la boîte manuelle à la boîte automatique.

1.      Le démarrage du moteur avec la boîte automatique.

Appuyez sur la pédale de frein, enclenchez la clé de contact et démarrez le moteur. Passez la première position (D ou R) sans lever le pied de la pédale de frein. Enfin, levez progressivement le pied du frein.

2.      Le passage d’une position à une autre doit être réalisé à l’arrêt du véhicule.

Vous ne pouvez pas passer de la position D à P avec le véhicule en mouvement. Appuyez sur le frein et changez ensuite de position sur le levier de commandes.

3.      L’absence de pédale d’embrayage implique de désapprendre par rapport à une conduite manuelle.

Beaucoup de conducteurs appuient par réflexe avec le pied gauche sur la pédale de frein croyant appuyer sur la pédale d’embrayage. Seul le pied droit doit être utilisé pour les freins et la pédale d’accélération.

Les véhicules à boîte automatique séduisent de plus en plus de conducteurs conquis par leur souplesse d’utilisation et leur fiabilité sur les routes. Vous connaissez désormais les nombreux avantages et points de vigilance à considérer avant tout achat de ce type de véhicule.

Découvrez notre article dédié : Infos et conseils pour passer son permis sur boîte auto.