C'est l'heure
du goûter !

Chez lepermislibre, on ne fonctionne pas à l'essence mais... aux cookies ! Ils permettent d'améliorer votre expérience et mieux comprendre votre usage du site. Pas de panique 💛, vous pouvez choisir de manger la boîte, votre choix est modifiable à tout moment sur le site.

Vous souhaitez consulter notre politique de cookies ?

Assurance auto jeune conducteur : tout ce qu’il faut savoir

Souvent assimilés à des conducteurs sans expérience au volant, les jeunes conducteurs ou conducteurs novices (moins de 3 ans de permis) ont souvent une surprime sur l’assurance auto. Suivez notre guide complet pour savoir comment choisir la meilleure assurance auto jeune conducteur du marché et limiter la majoration de cotisation !

SOMMAIRE

Qu’est-ce qu’un jeune conducteur pour l’assurance auto ?

Souvent, les conducteurs novices sont facilement repérables par l’arrière de leur véhicule où est collé un disque rouge avec la lettre A. 

Dans l’imaginaire collectif, un « jeune » conducteur est une conducteur de 18 ans qui vient tout juste de passer son permis. Dans le vocabulaire assurantiel,  la catégorie de “jeune conducteur” englobe différents types de profils. 

jeunes conducteurs voiture

Ainsi, la définition d’un jeune conducteur pour les assureurs désigne :

  • un conducteur titulaire du permis de conduire depuis moins de 3 ans. En conséquence logique, un conducteur de -25 ans ou un conducteur de 60 ans fraîchement titulaire du précieux sésame sont tous deux considérés comme des “jeunes conducteurs” ;
  • une personne avec une annulation de son permis de conduire et dans l’obligation de devoir repasser ses épreuves ;
  • un conducteur qui n’a jamais souscrit à une assurance automobile. Pour l’assureur, il s’agit d’une première assurance auto sans historique de conducteur : ni bonus, ni expérience ;
  • un automobiliste non assuré depuis plus de 3 ans. Même titulaire d’un permis de conduire depuis plus de 20 ans, ce profil de conducteur intègre de nouveau la catégorie de “jeune conducteur” !

Le statut de jeune conducteur est considéré par les assureurs comme étant des conducteurs sans expérience et donc “à risque”, c’est-à-dire plus susceptibles d’être responsable d’accidents de la route. En conséquence, il y a souvent une surprime appliquée sur le tarif de l’assurance auto jeune conducteur.

Besoin d'une assurance auto au meilleur prix ?

Besoin d'une assurance auto au meilleur prix ?

Obtenir un devis gratuitement

Quand n’est-on plus considéré comme jeune conducteur par les assureurs ?

Généralement au terme de 3 années d’assurance auto sans interruption. Aussi, tout usager de la route venant d’obtenir son permis de conduire devient titulaire d’un permis probatoire. Le statut de “jeune conducteur” qui s’y rattache est conservé pendant une durée de 3 ans. 

Le jeune permis peut passer une formation post-permis B pour réduire cette période de permis probatoire. Avec cette formation complémentaire, la durée du permis probatoire passe de 3 à 2 ans pour les titulaires du permis traditionnel et à 1 an et demi pour ceux ayant passé la conduite accompagnée.

Quel est l’effet de la surprime sur l’assurance auto jeune conducteur ?

 Le tarif de l’assurance auto jeune conducteur est directement impacté par la surprime. Cette surprime est appliquée systématiquement sur l’assurance auto des conducteurs novices (jeune permis probatoire et conducteur non assuré depuis +3 ans) en raison de leur statut à risque.

La majoration sur le prix de l’assurance auto jeune conducteur est déterminée par un coefficient pendant toute la durée du permis probatoire – soit sur 3 années. Égal à 100% dès la 1e année d’assurance auto, il devient dégressif jusqu’à la 3e année.

En résumé, voici les taux appliqués en moyenne sur l’assurance auto jeune conducteur par année d’assurance :

 Cas du permis probatoire classiqueCas du permis probatoire en conduite accompagnée
1e année100% d’augmentation de la prime initiale50 % d’augmentation de la prime initiale
2e année50 %25%
3e année25 %12,50%
4e année 0 %0%

Concrètement, la surprime de l’assurance auto jeune conducteur peut se traduire ainsi : la 1e année, l’assureur peut appliquer jusqu’à 100% de majoration sur le montant de la prime de référence.

Prenons un exemple : sur une cotisation annuelle d’assurance au tiers classique de 600€, le montant de la surprime peut atteindre 600€, ce qui donne un tarif d’assurance auto jeune conducteur à 1 200€/an.

Il est possible de contourner les effets néfastes de la surprime sur son assurance auto jeune conducteur en faisant jouer la concurrence.

Votre assurance auto jeune conducteur au meilleur prix avec Lepermislibre !

logo lepermislibre

Vous venez d’obtenir votre permis B après des révisions du code intenses et une formation à la conduite assidue ? Vous souhaitez désormais souscrire à une assurance auto jeune conducteur ?

Notre offre d’assurance auto Lepermislibre s’adresse à TOUS les conducteurs novices : jeunes permis, conducteurs sans assurance depuis plus de 3 ans, conducteurs sinistrés, malussé ou même avec une annulation de permis !

En 5 minutes, vous pouvez accéder à plusieurs devis gratuits d’assurance auto comprenant une sélection ultra-personnalisée d’offres d’assurance auto jeune conducteur pas chère. Le tout garanti sans surprime excessive.

Il vous suffit par la suite de sélectionner votre formule de garanties parmi les offres formules de référence de l’assurance auto jeune conducteur :

  • l’assurance au tiers, incluant essentiellement la garantie « responsabilité civile », soit le minimum légal pour circuler sur les routes de France;
  • l’assurance au “tiers plus”, incluant des garanties supplémentaires indispensables telles que bris de glace, vol & incendie, catastrophes naturelles ou technologiques ;
  • l’assurance tous risques qui est la formule de garanties la plus complète couvrant tous les dommages du véhicule et du conducteur, qu’ils aient lieu lors d’un accident responsable ou non.

La souscription d’une assurance auto jeune conducteur Lepermislibre est simple, rapide et facile. Elle permet d’éviter les échanges fastidieux en agence, parfois nécessaires pour obtenir dans un premier temps une estimation d’assurance auto jeune conducteur, puis la validation du contrat.

En quelques clics, notre formulaire 100% en ligne de l’assurance auto Lepermislibre vous permet de choisir une offre de garanties sur-mesure et vous délivre une attestation et une carte verte provisoire dès la validation du paiement.

Besoin d'une assurance auto au meilleur prix ?

Besoin d'une assurance auto au meilleur prix ?

Obtenir un devis gratuitement

Comment choisir une assurance auto pour jeune conducteur ?

Un jeune conducteur (novice ou sans assurance depuis plus de 3 ans) doit avoir une couverture d’assurance minimale composée de la responsabilité du conducteur. Pour obtenir la meilleure assurance auto jeune conducteur, il est indispensable de choisir avec soin son niveau de couverture, ainsi que les services associés à sa formule de garanties.

Pour choisir l’assurance auto jeune conducteur la plus adaptée à vos besoins réels, nous vous conseillons de :

  1. préférer l’achat d’une voiture d’occasion. Une formule de garanties “minimales” telle que l’assurance au tiers sera la moins chère et davantage adaptée à un véhicule de plus de 8 ans. A l’inverse, une voiture neuve vous incite à choisir une assurance tous risques, présentant une prime plus élevée ;
  2. privilégier une petite cylindrée (Renault Clio, Peugeot 206, Golf) à une grande motorisation. Une voiture avec une puissance élevée (+6 CV) augmente mécaniquement la prime d’assurance auto ;
  3. choisir une formule de garanties la plus ajustée possible aux risques réels. Une formule au tiers exclut toute prise en charge des dommages matériels subis par le véhicule assuré. D’un autre côté, une formule “tous risques” peut paraître trop haut-de-gamme pour une vieille voiture d’occasion. La formule au tiers étendu peut se révéler un bon compromis et vous éviter la cotisation élevée d’une assurance tous risques. Ce niveau de protection comprend des garanties essentielles : bris de glace, protection du conducteur, vol et incendie, etc. 
  4. ajuster le niveau des franchises de l’assurance auto jeune conducteur. La franchise est la somme d’argent restant à la charge de l’assuré en cas de sinistre. Elle ne fait pas l’objet d’un remboursement de l’assureur. Chez certains assureurs, il est possible d’ajuster à la hausse ou à la baisse le montant des franchises appliquées afin de revoir le montant de la prime d’assurance auto jeune conducteur. C’est une bonne manière de pouvoir personnaliser son offre et son tarif d’assurance.
  5. choisir de passer son permis dans le cadre de la conduite accompagnée ou de la conduite supervisée. Vous pouvez limiter le tarif de l’assurance auto jeune conducteur avec une surprime de 50% au lieu de 100% pour un permis classique ;

Quel est le prix d’une assurance auto jeune conducteur ?

Le tarif moyen d’une assurance auto jeune conducteur peut facilement atteindre quelques milliers d’euros en fonction de l’assureur, du niveau de couverture et du type de véhicule à assurer. Un coût très élevé pour de nombreux budgets !

Sachez que le prix d’une assurance auto jeune conducteur est calculé en fonction de divers paramètres :

  • le profil de l’assuré qui peut présenter aux yeux des compagnies d’assurances un risque plus ou moins élevé. Un jeune conducteur est un profil “à risque” pour l’assureur ; tout comme un conducteur sans assurance auto depuis +3 ans ;
  • l’historique du conducteur. Pour établir son devis d’assurance auto jeune conducteur, l’assureur se base sur le relevé d’informations transmis par l’ancienne assurance (exception faite d’une première assurance auto). Ce relevé consigne les antécédents de l’assuré, précisément le nombre de sinistres réalisés pendant les 3 dernières années, ainsi que les délits éventuels de l’assuré avec une suspension ou annulation du permis ;
  • le type de voiture à assurer. Les caractéristiques du véhicule (modèle, marque, puissance, motorisation, année de mise en circulation etc.) vont avoir un impact sur le tarif d’une assurance auto jeune conducteur. Certains modèles et marques de véhicules sont ainsi réputés comme étant les plus chers à assurer. Pour obtenir une prime d’assurance auto pas cher jeune conducteur, il est conseillé de choisir son véhicule parmi les moins chers à assurer (Renault Twingo et Clio, Peugeot 206, Polo, Citroën C3, Toyota Aygo ou Yaris).
Besoin d'une assurance auto au meilleur prix ?

Besoin d'une assurance auto au meilleur prix ?

Obtenir un devis gratuitement

Le calcul de bonus/malus pour un jeune conducteur

Quasiment tous les titulaires d’un contrat d’assurance auto sont assujettis au système du bonus/malus, aussi appelé système de Coefficient Réduction-Majoration. Le bonus ou malus est un système de « bons points / mauvais points » appliqué par l’assureur selon le comportement du conducteur au volant. Le jeune conducteur ou conducteur novice ne fait pas exception à la règle. 

En cas de sinistre responsable, le jeune conducteur reçoit un malus ; dans le cas contraire, une année sans sinistre équivaut à la gratification d’un bonus d’assurance.

Le calcul du bonus-malus d’une assurance auto pour jeune conducteur consiste à appliquer un coefficient de majoration ou de réduction lors du calcul de la cotisation annuelle d’assurance auto. Ce coefficient est compris sur une échelle entre 0,50 (bonus maximum) et 3,50 (malus maximum). Pour une première souscription, le jeune conducteur dispose d’un bonus de 1.

  • Calcul du bonus = 0,95 de coefficient x dernier coefficient. Le jeune conducteur sans sinistre peut ainsi réduire annuellement de 5% le montant de sa prime d’assurance jeune conducteur ;
  • Calcul du malus = 1,25 x dernier coefficient, soit 25% de hausse des cotisations pour chaque sinistre responsable déclaré sur une année d’adhésion.

Concrètement pour le jeune conducteur, le système du bonus/malus permet de réviser annuellement le tarif de l’assurance auto jeune conducteur. Prenons un exemple, un jeune conducteur a une prime de référence de 700€ avec la surprime. Au bout de 3 années sans sinistre, le montant de la cotisation est réduit à 595€ (coefficient de 0,85 soit -15% de remise).

Le système de bonus-malus se cumule avec la surprime jeune conducteur.

Bon à savoir :

Le bonus de l’assurance auto atteint son niveau maximal soit 0,50 de coefficient au bout de 13 années sans sinistre responsable.

Les questions fréquentes sur les jeunes conducteurs :

Peut-on prendre un jeune conducteur sur son assurance auto ?

Il peut être intéressant pour un jeune conducteur d’être rattaché au contrat d’assurance auto de ses parents ou d’un conjoint. Le conducteur novice est déclaré en tant que conducteur secondaire du véhicule assuré.

Cette solution est souvent prisée pour éviter une surprime trop élevée. Le responsable du paiement des cotisations étant le conducteur principal désigné au contrat.

Autre avantage, le jeune conducteur se construit un passif de conducteur pendant toute la durée de son affiliation en tant que conducteur secondaire. Cela lui permet de capitaliser du bonus d’assurance pour chaque année sans sinistre responsable. Lors de la souscription d’une assurance auto à son nom, il peut bénéficier du bonus d’assurance réalisé en tant que conducteur secondaire.

A noter, quelques points de vigilance :

  • Le jeune conducteur doit être déclaré en tant que conducteur secondaire et non pas comme conducteur occasionnel du véhicule. Le distinguo est important pour la prise en charge de l’assurance. En tant que conducteur occasionnel, la conduite du véhicule ne doit pas s’inscrire dans le cadre d’une conduite habituelle similaire au conducteur principal. Il impératif de jouer la transparence avec son assureur sous peine de réaliser une fausse déclaration avec ses conséquences fâcheuses (non remboursement en cas de sinistre, majoration de la prime d’assurance auto, résiliation  à l’initiative de l’assureur) ;
  • Autre inconvénient, le système du bonus/malus est attaché au véhicule assuré. En conséquence, en cas de sinistre responsable du jeune conducteur, le malus est appliqué sur le véhicule du conducteur principal. Il s’agit d’une double peine pour le jeune conducteur et l’assuré principal. 

Puis-je prêter ma voiture à un jeune conducteur ?

Un jeune titulaire du permis ou conducteur novice peut conduire la voiture d’un proche (ami, parents, etc.) à condition d’être désigné comme conducteur secondaire sur le contrat d’assurance. Il peut également conduire le véhicule si le contrat prévoit la possibilité de le faire conduire en tant que conducteur occasionnel.

Il est donc important de vérifier les conditions générales de son contrat d’assurance auto, notamment les exclusions de garanties en cas de prêt du véhicule, si elles existent. Des compagnies d’assurances excluent de fait les jeunes conducteurs du prêt du véhicule ou bien demandent une déclaration préalable.

Quelle est la puissance maximum pour un jeune conducteur ?

Légalement, le conducteur novice n’est pas tenu de respecter une puissance maximale pour son véhicule. Néanmoins, la plupart des assureurs limite leur formules de garanties aux véhicules d’une puissance fiscale de 6 CV. En effet, une voiture puissante (et la vitesse élevée qu’elle peut atteindre) représente un risque élevé pour les assureurs. De surcroît, les véhicules puissants peuvent bien souvent être des véhicules coûteux en cas de réparations nécessaires suite à sinistre. Ces deux aspects corrélés au profil à risque du jeune conducteur ne sont pas rassurants pour une compagnie d’assurance. Celle-ci veillera donc à dissuader le jeune conducteur de garantir cette typologie de véhicule via une prime d’assurance très élevée.

Besoin d'une assurance auto au meilleur prix ?

Besoin d'une assurance auto au meilleur prix ?

Obtenir un devis gratuitement