C'est l'heure
du goûter !

Chez lepermislibre, on ne fonctionne pas à l'essence mais... aux cookies ! Ils permettent d'améliorer votre expérience et mieux comprendre votre usage du site. Pas de panique 💛, vous pouvez choisir de manger la boîte, votre choix est modifiable à tout moment sur le site.

Vous souhaitez consulter notre politique de cookies ?

Expert en assurance auto : dans quel cas intervient-il et comment se déroule l’expertise ?

L’expert en assurance auto est un acteur clé lors d’un sinistre. Ce spécialiste est appelé pour venir constater les dommages d’un sinistre automobile. Il assure plusieurs missions telles que l’estimation des dégâts, la définition des causes du sinistre, le montant des réparations, etc.
Nous allons voir le rôle précis de l’expert automobile en assurance, qui le choisit, dans quelle situation il intervient, comment se déroule l’expertise, qui doit le payer et dernier point : s’il est possible ou non de contester le rapport d’expertise. 

SOMMAIRE

Quel est le rôle de l’expert automobile en assurance ?

Un expert automobile en assurance a plusieurs rôles. Il est présent pour évaluer et estimer les dégâts, identifier les biens volés, trouver les causes d’un sinistre, mais aussi définir le montant des réparations. Il dispose de plusieurs domaines de compétences : l’automobile, les aspects techniques, les questions juridiques en matière de droit des assurances et sur les produits auto. Le rôle de l’expert en assurance auto est donc primordial. C’est sur son travail que l’assureur s’appuie pour définir les indemnisations dues. Dans la majorité des cas, l’expert exerce son métier en tant qu’indépendant dans un cabinet. Parmi les qualités requises, on retrouve l’impartialité et la neutralité qui sont indispensables dans le rendu de ses observations. 

L’expert auto est mandaté par votre assurance en cas de sinistre qui nécessite l’intervention d’un spécialiste. C’est donc l’assureur qui décide d’impliquer ou non un expert. 

Besoin d'une assurance auto au meilleur prix ?

Besoin d'une assurance auto au meilleur prix ?

Obtenir un devis gratuitement

Dans quel cas doit-on faire expertiser sa voiture ?

L’expertise automobile, qu’elle soit facultative ou obligatoire, peut être très utile. Elle est obligatoire dans la situation suivante : vous avez eu un accrochage ou un accident avec votre véhicule, pour estimer le prix des réparations, votre assurance fait appel aux services d’un expert automobile. Si les dommages sont légers, l’intervention d’un expert n’est pas automatique.

Il arrive aussi qu’une décision du juge rende obligatoire les expertises automobiles. C’est notamment le cas lorsqu’un litige porte sur votre véhicule, relatif à la contestation du remboursement de l’assurance, à un vice caché suite à la vente d’un véhicule d’occasion entre particuliers, etc. Pour trancher le désaccord, le tribunal n’a pas d’autre choix que d’imposer une expertise judiciaire. 

Les conducteurs ont également la possibilité de mandater un expert automobile dans différentes situations : 

  • Lors de l’achat d’un véhicule d’occasion, l’expert peut intervenir à deux étapes. Dans un premier temps, il peut évaluer l’état du véhicule avant l’acte de vente, pour éviter les mauvaises surprises. Il peut également intervenir pour rechercher un vice caché lorsqu’une panne se manifeste peu de temps après l’achat. 
  • Vous avez confié votre voiture à un garage, mais vous doutez de son professionnalisme, que ce soit sur le montant de la facture ou sur le bon accomplissement de la réparation. 
  • Vous n’êtes pas d’accord avec le rapport d’expertise réalisé par l’expert mandaté par votre assurance. Vous pouvez ainsi demander une contre-expertise. 

Comment se déroule l’expertise ?

L’expertise s’effectue en deux temps :

  1. L’expert auto se rend sur les lieux de l’accident pour constater les dégâts et essayer d’en déterminer les causes. 
  2. L’expert auto rédige son rapport d’expertise, n’omettant aucun élément nécessaire à l’établissement d’une offre d’indemnisation au sinistré. Le rapport doit présenter les circonstances du sinistre, les biens endommagés, l’évaluation des dommages et les conditions de remise en état du véhicule.

Il arrive que vous soyez dans l’obligation de présenter des documents, tels que la carte grise ou encore le constat. Concernant la durée de l’expertise, cela dépend de nombreux facteurs. Dans tous les cas, il est important de savoir que le délai de prescription est de 2 ans. Au-delà, il n’est plus possible de faire intervenir un expert. 

Qui doit payer l’expert automobile ?

Si l’intervention d’un expert est décidée par l’assureur, vous n’aurez rien à payer car c’est compris dans votre contrat d’assurance auto. En revanche, si vous choisissez de lancer une procédure de contre-expertise, ce sera a priori à vous de payer et ses honoraires seront en principe à votre charge. Il se peut cependant que votre contrat comprenne la clause “garantie honoraires expert”. Bien que cette clause prend rarement en charge 100% des frais d’expertise, elle peut vous permettre de recourir à ses services à moindre coût. En moyenne, une expertise automobile coûte entre 70 et 400 euros. Les compagnies d’assurance mandatent généralement un expert à partir de 3 000 euros. 

Peut-on contester le rapport d’expertise ?

Il est possible de contester le rapport d’expertise. En cas de désaccord avec l’expert d’assurance auto, il faut demander une contre-expertise automobile à la charge de l’assuré. Un nouvel expert auto intervient et reprend tout le dossier de zéro. Concrètement, il refait tout le travail. Si les deux parties n’arrivent pas à s’entendre, peut être lancée une tierce expertise, avec un troisième expert.

Besoin d'une assurance auto au meilleur prix ?

Besoin d'une assurance auto au meilleur prix ?

Obtenir un devis gratuitement