Paiement en 2 ou 3 fois sans frais sur le pack 20h

J’en profite

Accident

Les articles de la catégorie

Conduire sur des routes de campagne ou en lisiĂšre de forĂȘt, c’est s’exposer Ă  des risques d’avoir un accident avec un animal sauvage comme un sanglier, un cerf, un chevreuil
 Vous pouvez ĂȘtre un excellent conducteur, Ă©viter la collision avec des animaux n’est pas une manƓuvre facile . Dans ce cas, il y a plusieurs …

Accident avec un animal sauvage : que couvre l’assurance ?

Prendre le volant aprĂšs avoir consommĂ© trop d’alcool vous expose Ă  des sanctions pĂ©nales. Si vous avez un accident, l’assurance vous appliquera Ă©galement des sanctions. Conduire sous l’emprise d’un Ă©tat alcoolique est irresponsable et dangereux. Point sur les consĂ©quences sur l’assurance auto en cas d’accident avec alcool.  SOMMAIRE Quel est le pourcentage d’accidents dĂ» Ă  …

Accident avec alcool đŸ„ƒ : quelle consĂ©quence sur l’assurance auto ?

Avoir un accrochage est toujours un moment anxiogĂšne dans la vie d’un conducteur. En plus d’avoir eu potentiellement peur que ce soit grave, on craint ensuite les dĂ©gĂąts matĂ©riels sur les vĂ©hicules et Ă  qui revient la faute ! Pour bien gĂ©rer cette situation, le mieux est d’y ĂȘtre prĂ©parĂ© et de savoir comment ça …

Accrochage : quelle prise en charge de l’assurance auto ?

Vous n’ĂȘtes pas obligĂ© d’ĂȘtre le seul conducteur dĂ©clarĂ© sur votre assurance auto. Si quelqu’un d’autre est amenĂ© Ă  se servir de votre vĂ©hicule, vous pouvez dĂ©signer cette personne comme conducteur secondaire. Attention, ce n’est pas la mĂȘme chose qu’un conducteur occasionnel, qui est couvert par la garantie « prĂȘt du volant ». Comment fonctionne votre assurance …

Accident du conducteur secondaire : comment marche votre assurance ?

Avoir un accident de voiture est une Ă©preuve terrible pour tout conducteur. Quand un sinistre se produit, vous devez en avertir votre assureur en effectuant une dĂ©claration. La prise en charge et l’indemnisation dĂ©pendent de nombreux critĂšres, Ă  commencer par votre choix de formule lors de la souscription d’un contrat d’assurance auto. En fonction de ce que vous avez choisi, la compagnie d’assurance sera plus ou moins prĂ©sente dans la gestion de l’accident et l’indemnisation. Accident de voiture et assurance auto, mode d’emploi.

SOMMAIRE

Les premiers gestes à faire en cas d’accident

En cas d’accident, il est important de garder son calme autant que possible et d’avoir les bons rĂ©flexes. 

D’aprĂšs la Croix Rouge, il y a 4 Ă©tapes Ă  suivre : 

– ProtĂ©ger la zone accidentĂ©e et les personnes impliquĂ©es

Vous devez Ă©valuer les conditions de sĂ©curitĂ© et vous assurer qu’il n’y a pas de danger supplĂ©mentaire (un incendie, des voitures en circulation, etc.). Dans la mesure du possible, faites attention Ă  vous et essayez d’assurer la sĂ©curitĂ© des victimes et des autres personnes prĂ©sentes. Si le contexte est beaucoup trop dangereux, alertez les services d’urgence. En attendant les secours, vous pouvez Ă©tablir un pĂ©rimĂštre de sĂ©curitĂ© autour du lieu de l’accident. 

– ApprĂ©cier l’état de la victime 

Si une ou plusieurs personnes sont blessĂ©es, essayez d’ĂȘtre prĂšs d’elle pour les rassurer. Il est important de surveiller qu’il n’y ait pas d’altĂ©ration de la conscience ou de la respiration. Dans ces cas-lĂ , le pronostic vital est souvent en jeu. 

– Demander de l’aide et appeler les services d’urgence

En cas d’accident, rappelons qu’il est toujours prĂ©fĂ©rable d’appeler les secours. Vous pouvez joindre les sapeurs-pompiers en appelant le 18 pour tout problĂšme de secours, comme des accidents, des incendies. Le 15 est le numĂ©ro du Samu pour tout problĂšme urgent de santĂ©. Le 112 est recommandĂ© aux Ă©trangers circulant en France et aux Français circulant Ă  l’étranger. C’est un numĂ©ro d’appel unique des urgences sur le territoire europĂ©en. 

– Effectuer les gestes de premiers secours 

Vous pouvez dispenser les gestes de premier secours en restant au maximum calme. 

Pour Ă©valuer la conscience de la victime, le premier geste Ă  faire est de poser des questions et de donner des ordres simples. Si la victime ne vous rĂ©pond pas, elle a certainement perdu connaissance et se trouve en Ă©tat d’inconscience. 

Si c’est le cas, contrĂŽlez sa respiration en libĂ©rant les voies aĂ©riennes. Pour cela, basculez sa tĂȘte en arriĂšre et ouvrez-lui la bouche. Vous pouvez vĂ©rifier que sa cage thoracique se soulĂšve et que vous sentez son souffle au niveau du nez et de la bouche pendant 10 secondes. 

Le troisiĂšme rĂ©flexe est de placer la victime en position latĂ©rale de sĂ©curitĂ©, si la victime est inconsciente et respire. Ce geste de premier secours est utile pour assurer la bonne circulation de ses voies aĂ©riennes et donc du passage de l’air jusqu’aux poumons de la victime. La victime doit ĂȘtre mise sur le cĂŽtĂ©, avec les bras et les jambes formant des bĂ©quilles pour stabiliser sa position. Sa bouche doit ĂȘtre ouverte et maintenue au mieux vers le bas pour Ă©viter qu’elle ne s’étouffe. Le rĂ©flexe numĂ©ro 4 est de pratiquer des compressions thoraciques et des insufflations (bouche-Ă -bouche), en alternant 30 compressions thoraciques et 2 insufflations pour renter de rĂ©animer la victime. Le dernier rĂ©flexe Ă  avoir est d’utiliser un dĂ©fibrillateur automatisĂ© externe. Ces appareils de premiers secours sont de plus en plus prĂ©sents et en libre-service dans de nombreux lieux publics comme des transports en commun, des entreprises, des Ă©tablissements administratifs, etc. Tout dĂ©pend du lieu de l’accident !

Comment déclarer un accident à son assureur ?

> DĂ©claration auprĂšs de son assureur

En cas d’accident, vous devez prĂ©venir votre assureur en effectuant une dĂ©claration. L’article L113-2 du Code des Assurances oblige l’assurĂ© « de donner avis Ă  l’assureur, dĂšs qu’il en a eu connaissance et au plus tard dans le dĂ©lai fixĂ© par le contrat, de tout sinistre de nature Ă  entraĂźner la garantie de l’assureur. » C’est aussi nĂ©cessaire pour lancer le processus d’indemnisation. 

Le plus tĂŽt possible, vous pouvez appeler votre compagnie d’assurance au numĂ©ro indiquĂ© sur le contrat ou sur le site internet. DĂšs lors, l’assureur peut enregistrer le dossier et expliquer les dĂ©marches Ă  effectuer. Selon les assureurs, la dĂ©claration peut aussi se faire par email ou via un formulaire en ligne. Il faut ensuite transmettre par courrier ou directement en agence tous les documents demandĂ©s. 

Obtenir un devis gratuitement

Besoin d'une assurance auto au meilleur prix ?

Obtenir un devis gratuitement

> Quel délai pour déclarer un accident ?

En cas d’accident ou tout autre type de sinistre (hors vol et catastrophe naturelle), vous disposez d’un dĂ©lai de 5 jours ouvrĂ©s Ă  compter du jour oĂč vous avez connaissance du sinistre. Il faut envoyer une lettre de dĂ©claration de sinistre automobile en prĂ©cisant de nombreux Ă©lĂ©ments, le volet du constat amiable d’accident automobile que vous avez rĂ©cupĂ©rĂ©. Vous pouvez joindre des photos, le rapport des autoritĂ©s de police ou de gendarmerie, d’éventuels tĂ©moignages de personnes tierces. 

Quelle indemnisation de son assurance lors d’un accident ?

L’indemnisation dĂ©pend de votre responsabilitĂ© dans l’accident, mais aussi des garanties contractĂ©es.

> Responsable de l’accident

Si vous ĂȘtes Ă  l’origine du sinistre, vous ne pouvez Ă©chapper au malus, et en plus, il n’est pas certain d’ĂȘtre indemnisĂ© pour les dĂ©gĂąts sur votre vĂ©hicule. En fonction de votre contrat, ce n’est pas pareil. AssurĂ© au tiers ? Seuls les dommages causĂ©s Ă  autrui sont pris en charge par l’assureur. AssurĂ© tous risques ? Les prĂ©judices causĂ©s aux deux parties sont bien pris en charge. En revanche, l’assurĂ© doit s’attendre Ă  payer une franchise, celle-ci est dĂ©finie lors de la souscription. 

Si les responsabilités sont partagées entre les deux conducteurs, la rÚgle est que les assureurs se divisent les frais. 

ï»ż> Non responsable de l’accident

Si vous ĂȘtes victime d’un accident pour lequel vous n’ĂȘtes pas responsable, vous bĂ©nĂ©ficiez d’une indemnisation systĂ©matique depuis la loi Badinter de 1985. En effet, toute victime de la route bĂ©nĂ©ficie d’une indemnisation en cas de dommages matĂ©riels et/ou corporels. Pour Ă©valuer le montant de l’indemnisation, il est indispensable de remplir un constat amiable. Ensuite, la prise en charge et l’indemnisation se font Ă  l’issue d’une expertise rĂ©alisĂ©e par un expert mandatĂ©. L’indemnisation versĂ©e correspondra Ă  la valeur du vĂ©hicule avant l’accident. 

ï»ż> Si le responsable n’est pas identifiĂ©

Si le responsable n’est pas identifiĂ©, par exemple en cas de fuite, ne vous inquiĂ©tez pas, il est possible d’obtenir rĂ©paration
 LĂ  encore, tout dĂ©pend des garanties choisies de la souscription du contrat d’assurance auto. Ceux qui ont optĂ© pour la garantie « dommages tous accidents » auront une indemnisation de la part de leur assureur. Ceux couverts par la garantie « dommages collisions » seront couverts uniquement en cas de conducteur responsable non assurĂ©. Ceux assurĂ©s au tiers peuvent avoir une chance avec le Fonds de garantie des assurances obligatoires de dommages. Dans certaines limites et conditions, ce dernier peut prendre en charge les dommages matĂ©riels et corporels.

Je prends RDV avec un conseiller

Besoin d'aide pour assurer votre véhicule ?

Quel malus est appliquĂ© en cas d’accident ?

Le malus est redoutĂ© par tous les automobilistes tant il peut entraĂźner une augmentation significative du contrat d’assurance. 

ï»ż>Â ï»żResponsable de l’accident

Si vous ĂȘtes totalement responsable de l’accident, votre malus est de 25%. Votre coefficient de bonus-malus sera multipliĂ© par 1,25. 

Si vous n’ĂȘtes que partiellement responsable, votre malus est divisĂ© de moitiĂ©, donc de 12,5%. Votre coefficient de bonus-malus sera multipliĂ© dans ce cas par 1,125. 

Le malus a un impact sur la prime d’assurance auto. Prenons un exemple concret : En 2022, votre prime d’assurance auto est de 400 euros. Vous ĂȘtes entiĂšrement responsable d’un accident, le montant est donc multipliĂ© par 1,5. En 2023, votre prime s’élĂšvera Ă  500 euros. Cet exemple s’applique si l’automobiliste n’a pas eu d’autre accident au cours de l’annĂ©e
 Sinon, ce sera encore plus Ă©levĂ© !

ï»ż> Non responsable de l’accident

ï»żSi vous avez un accident pour lequel vous n’ĂȘtes pas responsable, sachez qu’il n’y aura aucun impact sur votre bonus-malus d’assurance. En effet, votre responsabilitĂ© n’étant pas engagĂ©e, vous n’avez pas Ă  subir une pĂ©nalitĂ© telle que l’augmentation de votre prime d’assurance auto. 

En conclusion, en cas d’accident, il est important d’avoir les bons rĂ©flexes. Constat amiable Ă  effectuer directement si possible, sinon alerter des secours et des autoritĂ©s compĂ©tentes. La prise en charge des dĂ©gĂąts matĂ©riels et des dommages corporels dĂ©pend de deux choses : la responsabilitĂ© (totale ou partielle) ou l’absence de responsabilitĂ© dans l’accident, et les garanties souscrites lors de la signature du contrat d’assurance auto.