En naviguant sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies. En savoir plus

La circulation

Vous trouverez ici des conseils pour la conduite de votre véhicule, et notamment pour adapter votre conduite aux différentes situations que vous pourrez rencontrer sur votre route. 

SOMMAIRE

Votre permis de conduire à 729<sup>€</sup> !

Votre permis de conduire à 729 !

Je m'inscris

Maîtriser votre véhicule : les bases

Démarrer et s’arrêter en voiture

Le démarrage et l’arrêt du véhicule font naturellement partie des premières compétences travaillées pendant les leçons de conduite. Vous trouverez dans notre guide pour démarrer et s’arrêter en voiture de nombreuses précisions à ce sujet, notamment :

  • Le fonctionnement mécanique de la voiture qui permet de démarrer et de s’arrêter, appelé la “chaîne cinématique” (moteur, boîte de vitesses, embrayage, freins).
  • Les étapes à suivre pour démarrer et s’arrêter, selon les circonstances (route plate ou inclinée, première mise en route du véhicule ou redémarrage après un calage, par exemple).
  • Les contrôles et les actions à effectuer pour prévenir les autres usagers et effectuer votre démarrage ou votre arrêt en toute sécurité.

Changer de vitesse et rétrograder

Adapter son allure aux situations est une des compétences inscrites au livret d’apprentissage du permis de conduire. Pour cela, vous devez apprendre à utiliser la boîte de vitesses, qui est l’organe de la voiture qui permet de contrôler son allure. Dans notre article expliquant comment changer de vitesse et rétrograder en voiture, vous retrouverez notamment :

  • le fonctionnement de la boîte de vitesses
  • les étapes à suivre pour monter les vitesses (lors d’un démarrage ou d’une accélération) et comment les descendre, où “rétrograder” (lors d’un ralentissement ou avant de vous arrêter complètement, par exemple)

Sachez aussi qu’une bonne gestion de votre rapport de vitesses vous permettra d’économiser du carburant et d’augmenter la durée de vie de votre véhicule ! 

Bien tenir son volant

La maîtrise de votre véhicule implique une bonne tenue du volant, qui est l’organe qui vous permet de contrôler votre trajectoire. Nous avons réalisé pour vous un guide pratique pour savoir comment tenir le volant et tourner le volant dans un virage, qui détaille notamment :

  • comment régler votre siège et la hauteur du volant pour être bien installé à votre poste de conduite (bras d’être légèrement fléchis, épaules détendues)
  • comment placer vos mains correctement sur le volant
  • comment adapter vos gestes en fonction de la route, notamment en cas de courbe (qu’il s’agisse d’une courbe légère ou d’un virage serré où vous devrez appliquer la technique du chevauchement)
  • où positionner votre regard pour diriger votre véhicule de manière optimale
bien tenir le volant de la voiture

Intersections : comment prendre un rond-point et un carrefour à sens giratoire

Le carrefour à sens giratoire est une intersection en anneau très répandue en France. Les usagers engagés dans l’anneau y sont prioritaires. Des panneaux et marquages au sol “cédez le passage” sont donc implantés en amont, sur les voies d’entrée dans l’intersection.

Le rond-point est également une intersection en anneau, mais dans laquelle les usagers circulant dans la boucle doivent céder la priorité à droite. Le rond-point se différencie donc du carrefour à sens giratoire par l’absence de signalisation et de marquage au sol à son entrée.

Le franchissement de ces intersections est étudié lors des leçons de conduite pour le passage du permis de conduire. Vous pouvez d’ores et déjà consulter les bonnes pratiques pour aborder un carrefour à sens giratoire, ainsi que les règles à respecter pour prendre un rond-point, à savoir :

  • sur quelle voie vous placer selon la direction visée
  • comment indiquer votre direction aux autres usagers grâce aux clignotants
  • quels contrôles visuels effectuer
carrefour à sens giratoire
Carrefour à sens giratoire

Conduire dans des conditions difficiles

Quand l’adhérence des pneus à la route est réduite

L’adhérence des pneus à la route peut être réduite en cas de mauvaises conditions météorologiques (pluie, neige ou verglas), de présence d’obstacles (gravier, flaque d’huile, etc.), ou tout simplement lorsque vous roulez trop vite. Cela peut entraîner des dérapages ou allonger la distance de freinage.

Découvrez alors les conseils de professionnels de l’éducation routière pour adapter votre conduite lorsque l’adhérence des pneus à la route est réduite : réduction de l’allure, allongement des distances de sécurité, freinage progressif, évitement des coups de volants brusques, etc…

Quand la circulation est dense

Lorsque vous vous trouvez dans une zone où la circulation est dense, avec des bouchons ou ralentissements, il faut adapter votre conduite afin d’éviter les accidents. Vous trouverez plus de détails sur le comportement à adopter dans ce type de situation sur notre page dédiée à la conduite en circulation dense ou dans une file de véhicules. Des astuces pratiques, comme :

  • rester concentré et particulièrement vigilant
  • regarder davantage dans vos rétroviseurs
  • être particulièrement vigilant en cas de changement de voie
  • essayer d’anticiper la conduite des autres conducteurs

Quand la visibilité est réduite

Conduire lorsque la visibilité est réduite, par exemple la nuit, présente de nombreux dangers. Fatigue, champ visuel diminué, sens du relief perturbé, peuvent affecter votre temps de réaction en cas d’obstacle (un conducteur en état d’ébriété, un animal qui surgit subitement sur la route, une route mouillée présentant un risque d’aquaplaning, etc…). 

C’est pourquoi nous vous invitons à prendre connaissance de nos conseils pour adapter votre conduite de nuit, qu’il s’agisse de votre comportement de conducteur, comme de l’utilisation des équipements de votre voiture (quels feux allumer, etc…).